Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Vol retardé de Corsair International à Punta Cana : interview de Philippe Granger d'avionsdeligne.info


Rédigé le Lundi 19 Novembre 2012 à 08:43 commentaire(s)
Lu 4044 fois


aéroport de Punta cana attente vol corsair samedi @ photo amateur sur place
aéroport de Punta cana attente vol corsair samedi @ photo amateur sur place
 Le samedi 10 novembre, 580 passagers du vol SS939 armé par Corsair International, une des compagnies desservant également la Guadeloupe au départ de Paris, sont bloqués pendant 4 jours sur place, il n'atteriront que le mardi 13 à 1 h00 du matin.
L'avion a subit un incident juste avant le départ à cause d'une passerelle passager qui a endommagé la carlingue l'immobilisant ainsi immédiatement.
Des questions se posent sur un tel retard, Corsair International étant en ligne de mire dans cette affaire, nous avons voulu vous proposer les lumières d'un blogueur influent et connaisseur du monde civil aérien, Philippe Granger d' avionsdeligne.info

Vous êtes vous même à la tête d'un complexe de location de vacances en Guadeloupe, agent de voyage (Le Verger de Sainte Anne) j'imagine que vos premiers mots iront aux touristes de République Dominicaine dans l'embarras dans cette affaire :

En effet, un incident de la sorte peut vite tourner en cauchemar pour des clients qui viennent de passer plusieurs jours de vacances. Heureusement un gros tiers d'entre eux ont pu être rapatrié par une autre compagnie aérienne et les autres pris en charge par Corsair et plusieurs tour opérateurs..

Est il courant qu'un incident de passerelle endommage des avions et les empêchent de décoller, on imagine pour des questions de sécurité ?

Oui tout dépend de l'ampleur du choc et de son impact sur la carlingue. Si la passerelle a endommagé le système de fermeture d'une des portes de l'avion, il est plus prudent de ne pas décoller. L'expertise de la situation est laissé au libre arbitre du commandant de bord qui décide en dernier lieu.

Etes vous d'accord avec le fait que si l'incident est possible avec n'importe qu'elle compagnie, c'est la petitesse de la flotte de Corsair qui a empêché le rapatriement rapide des voyageurs ?

Corsair aura moins de réactivité à gérer ce type de problèmes de part la taille réduite de sa flotte et de son utilisation intensive. Les grandes compagnies aériennes ont toujours des appareils en réserve permettant de rapatrier des passagers bloqués quelque part pour raison technique.

Corsair, d'après les premiers retours, a laissé les tour operator se débrouiller sur place en terme de communication et organisation de l'hébergement en République Dominicaine, est ce normal pour une compagnie de cette envergure directement responsable de cet incident en piste ?

Oui et non. En tant que transporteur régulier vers cette destination (Punta Cana), Corsair aurait dû prendre en charge toute la logistique de ce problème. Mais la charge est partagée lorsqu'il y a des tours opérateurs qui affrètent partiellement un avion, ce qui devait être le cas puisqu'ils ont été mis à contribution.

Corsair a immobilisé son avion à cause d'une erreur de manœuvre qui a endommagé la carlingue, ses avions ne sont pas mis en cause, pour autant, on s'étonne que la compagnie n'a pas rapatrié les 580 passagers vers un hub comme la Guadeloupe plus propice pour trouver des solutions retour vers Paris, non ?

Cette solution parait plus complexe à mettre en oeuvre qu'il n'y parait. Ceci dit, Corsair aurait pu rapidement louer un autre avion de même capacité pour faire rentrer directement tout le monde sur Paris sans transiter par la Guadeloupe. S'ils ne l'ont pas fait c'est que c'était trop couteux ou alors qu'un avion de même capacité n'était pas disponible à ce moment.

Cet incident aura t il des conséquences sur les réservations de billets d'avion vers la Guadeloupe par le biais de cette compagnie, aujourd'hui une des 4 a relier Paris à Pointe à Pitre ?

Non, je ne pense pas. Corsair reste un acteur historique des liaisons vers la Guadeloupe avec un peu plus de 25% de part de marché. De plus, ils déploieront prochainement des appareils neufs (Airbus A330-300) sur les Antilles propice à rassurer les clients. Ça changera des Boeing 747 vétustes actuels qui seront réformés au fur et à mesure de l'arrivée des nouveaux appareils dans sa flotte.

Philippe Granger
Philippe Granger

Philippe Granger

Philippe Granger est l'actuel dirigeant du complexe de locations de vacances en guadeloupe du Verger de Sainte Anne mais c'est aussi l'auteur du  blog avionsdeligne.info qui a été en 2005 la première fenêtre du web sur l'aéronautique civile en langue française. Il a surfé sur la vague blog et avec une tonalité différente des médias traditionnels sur ce sujet. Il attirait près de 1000 visites par jour et pendant son existence de 2 ans plus de 400000 visiteurs uniques, sans compter plusieurs interviews de l'auteur sur Europe 1, France Inter et sa collaboration dans la réalisation d'un documentaire sur les constructeurs brésiliens Embraer et canadiens Bombardier Aéronautique.


Sébastien Sabattini