Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Victorin LUREL et la pollution du sol guadeloupéen

Le Président de la Région Guadeloupe poursuit la mise en œuvre du plan régional


Rédigé le Dimanche 28 Octobre 2007 à 10:18 commentaire(s)
Lu 5124 fois

Moins qu'une solution, le Président de la région Guadeloupe, Victorin LUREL, annonce la poursuite de la mise en œuvre du plan régional d'action contre les pollutions des sols guadeloupéens à divers pesticides, dont le chlordécone et le paraquat. Quelques décisions ont en effet été votées par la commission permanente de la Région, réunie hier, sous la présidence de la première vice-présidente, Josette BOREL-LINCERTIN


Institut Pasteur Guadeloupe
Institut Pasteur Guadeloupe

Accompagnement de l'Institut Pasteur de la Guadeloupe

La Région Guadeloupe accompagnera l' Institut Pasteur de Guadeloupe pour lui permettre d'effectuer des analyses localement et ne pas décentraliser les résultats de l'analyse des sols à la métropole.
Ce point permettra une meilleure cartographie des parcelles polluées qui était déjà possible avec les analyses métropolitaines...


Analyses des sols
Analyses des sols

Cofinancement d'une tranche du programme d'analyses des sols à risque

Grâce à l'Union Européenne, via la chambre d'agriculture, la Région Guadeloupe cofinance une nouvelle tranche du programme d'analyses des sols OBLIGATOIRE, de toute façon, poureffectuer des analyses préventives avant toute mise en culture.

Le professeur BELPOMME n'a pas encore tout dit sur la Guadeloupe....
Le professeur BELPOMME n'a pas encore tout dit sur la Guadeloupe....

Réalisation d'une étude par une association du rapport Chlordécone / cancer de la prostate en Guadeloupe

la Région a confié à l'ARTAC, l' Association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse, la réalisation d'une étude afin de déterminer si des liens existent entre la pollution au chlordécone et le nombre de cancers de la prostate observés dans le département.

Fait étrange, l'ARTAC est fondé par le professeur BELPOMME lui même !!!

Aprés avoir assassiné la Guadeloupe, le Pr BELPOMME se voit mandaté officiellement par Victorin LUREL pour effectuer une étude, par le biais de son association, en guadeloupe ; décision politique incompréhensible pour notre part.....

Pour plus de solutions il faut plus de recherche !

Comme nous l'avions indiqué début septembre 2007 dans notre article Sols contaminés de Guadeloupe : toutes les solutions possibles ! ( partie 1 : étude et analyse ) , pour plus de solutions il faut plus de recherches !
Nous avons soulevé que nos politiciens qui devront prendre une décision capitale pour le pays Guadeloupe devront le faire presque à l'aveugle, parce qu'on n'a pas donné aux centres de recherche les moyens de trouver, nous avions soulevé 8 pistes de travaux :
  • Chimie de la molécule des pesticides présents
  • Dynamique dans les différents sols
  • Dynamique du transfert sol/plante
  • Dynamique dans la plante
  • Phytoremédiation des sols pollués par des molécules persistantes
  • Dégradation microbiologique
  • Techniques analytiques
  • Contamination des produits transformés
  • Contamination des produits animaux
  • Risques d'exposition

Il semble que ces orientations recommandées, en autre, par le Groupe d'Etude et de Prospective : « Pollution par les organochlorés aux Antilles » ne soit pas prioritaires. Ce groupe, nous le rappelons, était formé du CIRAD (Centre de coopération Internationale
en Recherche Agronomique pour le Développement) et de l'INRA (Institut National
de la Recherche Agronomique), le choix de Victorin LUREL se portera plutôt vers le Pr BELPOMME et son association. Le Président de la Région Guadeloupe ayant plutôt choisi de développer des techniques d'analyses sur le sol guadeloupe (que des labo métropolitains faisaient trés bien avant), de cofinancer des analyses de sols (qui sont de toute façon obligatoire) et de permettre à une association d'établir, s'il existe un lien pesticide / cancer de la prostate (on s'éloigne un peu de la volonté de trouver des solutions de remédiation aux sols guadeloupéens !

Dans les solutions possibles à l'utilisation du sols contaminés, nous avions soulevé dans notre article Sols contaminés de Guadeloupe : toutes les solutions possibles ! ( partie 2 ) l'obligation d'études préalables comme :
  • une analyse de la demande et des marchés tant au niveau local, régional qu'international
  • un calcul de la rentabilité de telles filières
  • une analyse de la capacité de reconversion des exploitations agricoles (technique, financière, sociale)
  • une analyse de la rapidité des opportunités de structuration des filières (organisation, contractualisation, négociations, …)
  • une analyse de l'impact et du bilan environnemental global de la filière.
Beaucoup d'analyses nécessaire avant d'en valider une seule, mais pour l'instant pas de possibilités de travail dans ce sens au vue des propositions de la Région Guadeloupe, en revanche le Professeur BELPOMME se voit de nouveau mis en selle directement par Victorin LUREL et l'argent des guadeloupéens !


sébastien sabattini