Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Une équipe européenne découvre 32 nouvelles exoplanètes

Les astronomes attentifs à l'univers qui nous entoure


Rédigé le Dimanche 20 Septembre 2009 à 06:27 | 0 commentaire(s)
Lu 1573 fois

Plusieurs des exoplanètes découvertes ont une masse seulement quelques fois supérieure à celle de la Terre et pourraient donc être plus propices à la vie, que les grosses exoplanètes gazeuses, de taille comparable à Jupiter, jusque là plus facilement détectables.


AFP/ESO :: Gliese 581e (en bleu), une des exoplanètes découvertes grâce au spectrographe HARPS installé sur un télescope européen se trouvant au Chili.agrandirAFP/ESO
AFP/ESO :: Gliese 581e (en bleu), une des exoplanètes découvertes grâce au spectrographe HARPS installé sur un télescope européen se trouvant au Chili.agrandirAFP/ESO
Une équipe d'astronomes européens a découvert 32 nouvelles planètes extra-solaires, portant à plus de 400 le nombre d'exoplanètes connues, a annoncé lundi l'Organisation européenne pour la recherche astronomique dans l'hémisphère austral (Eso).
Plusieurs des exoplanètes découvertes ont une masse seulement quelques fois supérieure à celle de la Terre et pourraient donc être plus propices à la vie, que les grosses exoplanètes gazeuses, de taille comparable à Jupiter, jusque là plus facilement détectables.
Cette découverte a été faite grâce au spectrographe HARPS (High Accuracy Radial Velocity Planet Searcher) installé sur le télescope européen de 3,6 m se trouvant à Silla, dans le désert d'Atacama, au Chili, précise l'Eso dans un communiqué.
Stephane Udry (Université de Genève), qui fait partie de l'équipe d'astronomes ayant créé HARPS sous la direction de Michel Mayor, a annoncé ces résultats lors de conférences internationales d'astronomie se déroulant à Porto (Portugal) et à Madrid.

Au cours des cinq dernières années, HARPS a détecté plus de 75 planètes extra-solaires, appartenant à 30 systèmes planétaires différents, parmi les quelque 400 exoplanètes connues à ce jour, précise l'Eso. Ce spectrographe mesure l'influence qu'exerce une planète sur la vitesse de déplacement de son étoile.
Une planète même petite qui tourne autour d'une étoile, provoque un léger mouvement de celle-ci. Vue depuis la Terre, la longueur d'onde de la lumière émise par l'étoile augmente (l'étoile rougit) lorsqu'elle s'éloigne de nous, et, au contraire, diminue (la lumière bleuit) lorsqu'elle se rapproche.
"HARPS est un instrument unique, d'une extrême précision, qui est idéal pour découvrir d'autres mondes", a déclaré Stephane Udry. "Nous avons maintenant achevé notre programme initial de cinq ans, qui a réussi bien au delà de nos expérances", a-t-il ajouté lors de la conférence de Porto qui porte sur la recherche d'autres Terres.
Grâce à "l'extrême précision" de HARPS, la "recherche de petites planètes", désignées comme des "super-Terre" ou des planètes semblables à Neptune, a beaucoup progressé, souligne l'ESO.
HARPS a facilité la découverte de 24 des 28 exoplanètes dont la masse est inférieure à vingt fois celle de la Terre.

Source AFP



Jean-Jacques Coudiere