Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Une course de vitesse pour les sucres et les rhums de Marie Galante

Marie Galante essouflée.


Rédigé le Dimanche 18 Janvier 2009 à 09:33 commentaire(s)
Lu 4243 fois

Les problèmes des sucreries et rhumeries de l'isle perdurent et inquiètent les responsables avec des cessions d'actions bouleversant la composition des sociétés acrtionnaires.


L'enjeu est important mais l'espoir demeure.

Une course de vitesse pour les sucres et les rhums de Marie Galante
Jeudi dernier, l'assemblée générale et ordinaire ont eu lieu dans la salle de la SICAMA à Grande Anse de Marie Galante. L'ancien directoire de la SRMG disparait pour devenir une société anonyme avec un Conseil d' Administration . Des changements importants ont été apportés dans le travail de la direction et de l'administration de l'entreprise. Les élus de l'isle, les transporteurs, les agriculteurs et les actionnaires étaient présents lors des travaux de la SRMG. La présidence revient à Anathase Coquin et le Conseil d'Administration est dirigé par Michel Claverie pour 6 années consécutives, qui surveilleront également les destinées de la sucrerie de Marie Galante qui a de grands problèmes. Le transfert du siège social et de la comptabilité de la SRMG a également été voté. Ces deux structures seront désormais à Charenton le Pont en Région parisienne abandonnant Erstein en alsace.

Des investissements importants seront nécessaires pour sauver la structure.

Centrale bagasse - charbon
Centrale bagasse - charbon
La fiabilisation des ateliers de l'usine, devra être effective avec le couplage de l'usine Bagasse - Charbon de Marie Galante Energie. Les financiers et les administrateurs de la sucrerie espèrent qu'ils réussiront.

En 2008, la sucrerie a exploité 114.533 tonnes de cannes à 10,9% de richesse, une baisse relativement importante par rapport à 2007 qui avait permis de traiter 130.265 tonnes.
Elle a produite 1.419 tonnes de mélasse en 2008 et broyé 113 tonnes de cannes en moins par jour. 5.488.754 hectolitres d'alcool pur, (HAP¨), ont été produits et 4.151 tonnes de mélasse. L'entreprise a dû dépenser 244.191 euros pour éliminer un stock de 140, 470 tonnes d'acide chlorydrique!


Jean-Jacques coudiere