Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Séisme majeur en Guadeloupe le jeudi 29 novembre!


Rédigé le Jeudi 29 Novembre 2007 à 07:44 commentaire(s)
Lu 11700 fois

Depuis le mercredi 28 novembre, la région Caraïbe et la Guadeloupe, subissent des secousses importantes, provoquant de nombreux dégats!


7,4 sur l'échelle de Ritcher, séisme majeur aux Antilles le jeudi 29 novembre!

Carte sismique des Petites Antilles
Carte sismique des Petites Antilles
Sa té red, titre France -Antilles et c'est la vérité, la terre a tremblé, pendant au moins une minute, occasionnant de nombreux dégats. L'on constate un mort en Martinique en plus des dégats occasionnés aux constructions.
En Guadeloupe, des fissures se sont produites sur les fondations et les murs des habitations, c'est un séisme majeur! L'on doit s'attendre d'après les spécialistes dans les mois ou les années qu suivent à un cataclysme d'importance, car la plaque du continent américain a tendance à soulever la plaque caraïbe!

Ce séisme tectonique, s'est produit à 150 kilomètres de profondeur au nord de la Martinique, au large de la Dominique, situé à 15, 0° de latitude et 61,1 w. de longitude

Une cellule de crise a été rapidement constituée à 15 heures 15 précises.

Ajoutons que la veille, mecredi 28 novembre, un séisme de force 4,9 sur l'échelle de Ritcher a également été ressenti à 10 heures 18. Son épicentre d'après les scientifiques a été localisé à 108 kilomètres de la Caravelle en Martinique à 62 kilomètres de profondeur, soit au 15°25' nord et 60°08 ouest.

Ces tremblements de terre sont mesurés suivant les intensités MSK, (échelle macrosismique d'intensité).






Echelle macrosismique d'intensité d'après l'ouvrage de J. LAMBERT, pour mieux comprendre les séismes.

Séisme majeur au Mexique
Séisme majeur au Mexique
L'échelle macrosismique d'intensité, permet de comparer rapidement les degrès, les forces différentes entre les tremblements de terre de notre planète. Sur le livre de J. LAMBERT, éditions BRGM, l'auteur à croqué les différentes intensités observées et leurs conséquences!

Degré I

Secousse peu perceptible, détectée et enregistrée par les instruments.

Degré II

Secousse toujours peu perceptible mais ressentie aux étages supérieurs

Degré III

Secousse un peu ressentie, la vibration ressemble à celle produite par un camion, il peut se produire un balancement des suspensions.

Degrè IV

Secousse bien ressentie mais qui n'effraye pas la population, l'on peut la comparer à celle d'un gros camion chargé. Quelques dormeurs peuvent être réveillés!

Degré V

Réveil des dormeurs, agitation du monde animal, balancement des suspensions, tremblements des constructions des portes et fenêtres, si elle sont ouvertes, elles peuvent battrent avec une certaine violence!

Degré VI

C'est la frayeur générale, des dommages dans les bâtiments avec des crevasses qui peuvent être de 1 ou 2 centimètres dans le sol, glissements de terrains, changement des débits des sources et des puits!

Degré VII

Dommages aux constructions, difficulté de rester debout, fissures en travers des routes et les murs de pierres!

Degré VIII

Destruction des bâtiments, effondrements des murs en pierres, c'est la panique, constats de glissements de terrains, l'eau des lacs se trouble, changement dans le débit et le niveau d'eau!

Degré IX

Panique générale, affolement des animaux, immenses dégâts aux mobiliers, dommages considérables aux constructions, rupture partielle des éléments au sol, canalisations souterraines, routes, crevasses pouvant atteindre 10 centimètres, fortes vagues dans l'eau, chutes de rochers.

Degré X

Destruction générale des bâtiments, torsions des rails de chemin de fer, sévères dommages aux ponts, crevasses au sol atteignant 1 mètre, glissements de terrains!

Degré XI

Catastrophe, routes inutilisables, larges crevasses, glissements de terrains, chutes de rochers.

Degré XII

Changement de paysage, structures sans dessus dessous, le sol gravement endommagé et détruit, vallées barrées, transformées en lacs, rivières déviées!


Anecdote personnelle.

Jeudi 29 novembre, 15 heures 10, je suis devant mon ordinateur, d'un seul coup, tout bouge, tremble, le lampadaire tombe et se casse, je sors en courant dans la cour, j'ai un mal fou à tenir debout, les deux chiens hurlent à la mort, j'ai l'impression que cela ne finira jamais! Une minute, c'est long, puis tout se calme, je fais le tour de la maison, je constate avec inquiétude trois crevasses dans le mur de fondation en parpaings! J'ai mis plusieurs minutes à m'en remettre, force 7 ce n'est pas une petite affaire!



Photo monmexique, crédit photo










Les instruments de détection et de mesure des tremblements de terre en Caraïbe!

OBS
OBS
Les Antilles sont une zone de risques géologiques évidents. La plaque tectonique atlantique s'infiltre sous les Caraïbes vers l'est, à une vitesse étudiée et précisée à 2 centimètres par an, c'est la subduction. Cette subduction a le pouvoir de créer de grands séismes, dont souvenons nous à Sumatra en 2005! Pour le moment l'arc antillais n'a jamais connu de tels avatars depuis 1839, où, au moins 300 morts ont été dénombrés en Martinique à Fort de France!

Depuis 2005, une collaboration étroite entre Géosciences Azur et l'Institut de Physique du globe de Paris, a permis de poser des sismomètres de fond de mer, OBS, (Océan Bottom Seismometer) au large de la Martinique, au nombre de 8 OBS! Ces instruments observeront en continue la sismicité de la zone!

Les navires océanographiques, incontournables dans la recherche des causes sismiques!

Navire océanographique, Hannibal
Navire océanographique, Hannibal
Au début de l'année, un navire océanographique allemand, le Maria S. Mérian, dans l'est de d'Antigua, de la Guadeloupe, de la Dominique, de la Martinique, dans une opération de copération avec ''l'IFM Geomar'', a réalisé la pose de 60 OBS. En février, le N/O Atalante de l'IFREMER, a également posé 20 OBS supplémentaires!

Cette opération a été exeptionnelle par les analyses de ces 80 OBS durant trois mois qui ont enregistré scrupuleusement la sismicité associée au travail des plaques tectoniques.

Ces 80 OBS, ont été récupérés pour analyses par le navire océanogaphique Antéa de l'Institut de recherches pour le développement!

Ce projet a une énorme importance, car pour la première fois, à notre connaissance, un réseau de nombreux sismomètres ont été et seront déployés en mer durant plus de 6 mois consécutifs! Ce qui particulièrement heureux, c'est l'implications de nombreux laboratoires français, tels que, Géoscience Azur, de Nice, l'Institut de Physique du globe de Paris, l'Observatoire volcanologiques et sismologique de Martinique et de Guadeloupe, l'Institut de recherches pour le développement, l'institut des sciences de l'univers du CNRS, et aussi plusieurs partenaires européens!


Jean-Jacques coudiere