Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Sainte Rose Sofaïa


Rédigé le Samedi 18 Décembre 2010 à 11:53 commentaire(s)
Lu 15202 fois

Les traces de Baille-Argent


Comune Sainte Rose-Sofaïa
Comune Sainte Rose-Sofaïa

Sur les hauts de la ravine bleue

Tout en haut de la route de la ravine bleue, se perche le plateau de Sofaïa, sur la commune de Sainte rose. Là, un bon nombre de découvertes, récompensent le touriste.
Ce gros plateau se trouve là, comme pour vous inciter à prendre les traces de Baille-Argent, magnifique ballade à travers la forêt et la montagne. Suivant votre capacité, vous verrez la ''Tête Allègre'', à 715 mètres de hauteur, en continuant, vous arriverez sur Pointe Noire au morne de ''la belle hôtesse'', 711 mètres de hauteur!

Commune Sainte Rose-source
Commune Sainte Rose-source

Jaillissement de l'eau pure

Ce plateau recèle bien des trésors, comme celui d'une eau pure, jaillissant du sous sol. La commune a aménagé l'ancienne source. Il y a quelques temps encore, les habitants de Sainte Rose et quelques visiteurs, se baignaient dans cette eau providentielle. certains disaient qu'elle était miraculeuse! Aujourd'hui, parfaitement aménagée, la source coule à de nombreux robinets, permettant aux habitants, de s'alimenter quotidiennement d'eaux de sources, en remplissant moult bouteilles et bidons!

commune Sainte Rose-réservoir
commune Sainte Rose-réservoir

Une aubaine

La compagnie du service des eaux, profite de cette aubaine, pour remplir ses réservoirs, à 100 mètres de la source, en puisant directement dans le sous sol. Elle vient de construire un nouveau réservoir, qui lui donnera plus d'autonomie pour l'alimentation de la commune!

Commune Sainte Rose-chapelle
Commune Sainte Rose-chapelle

La chapelle des voeux pieux

Une chapelle a été construite également sur le plateau, en contre bas de la source. De nombreux fidèles viennent s'y recueillir.

Commune Sainte Rose-trace
Commune Sainte Rose-trace

La trace de Baille-Argent

Après la prière, l'âme et le coeur tranquille, partons sur la trace pour rejoindre la ''Tête Allègre''


Jean-Jacques Coudiere