Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Route de l'Equateur, Fiston en leader

L’équipage Région Guadeloupe en tête


Rédigé le Samedi 5 Mai 2007 à 17:13 commentaire(s)
Lu 2209 fois

Caracolant toujours en tête pratiquement depuis le départ, Région Guadeloupe fait ce matin son entrée dans l’hémisphère sud.


Lepesqueux/Fiston/Maslard en tête de la route de l'équateur

Caracolant toujours en tête pratiquement depuis le départ, Région Guadeloupe fait ce matin son entrée dans l’hémisphère sud. Pendant la nuit, le Jumbo 40 de Lepesqueux/Fiston/Maslard a réussi à mettre un peu de distance avec son plus dangereux challenger Nouvelle Espérance, lui reprenant une dizaine de milles. Les grands perdants de la nuit sont Deep Blue et Sidaction CMA-CGM qui se sont fait décrocher, concédant au trio de tête près de 50 milles.

Devant les étraves des concurrents se trouve une figure imposées dans les instructions de course : le passage dans un cercle virtuel d’un diamètre de 400 milles ayant pour centre le fameux point 00°-00° en latitude et longitude.

Pour l’instant seul Région Guadeloupe a pénétré cette zone sans vraiment avoir à se recaler sur sa route, ce qui n’est pas le cas de Sidaction, Nouvelle Espérance et de Centre d’accueil des mineurs de MvouMvou, partis chercher du vent dans l’est, ni de Deep Blue, parti dans l’ouest et qui devront tous se recaler pour pénétrer dans ce cercle virtuel, sans doute aux prix de quelques milles perdus sur le leader.

L’autre fait marquant de la matinée est le passage sous la barre des 1000 milles restant à couvrir jusqu’à l’arrivée à Pointe Noire pour Région Guadeloupe, Nouvelle Espérance et Centre d’accueil des mineurs de MvouMvou. Un signe qui marque le début de la fin de cette palpitante Route de l’équateur.

Les vitesses assez soutenues des leaders indiquent que les alizés de secteur sud sont entrain de se mettre en place en avant de la flotte qui progresse actuellement au près. Mais rien de renversant puisque leur force avoisinera les 7 à 9 nœuds. Même si un léger ralentissement est à prévoir sur les derniers jours de course, les ETA semblent se confirmer à partir du 9 ou 10 mai pour les premiers. Mais toujours dans un ordre incertain.

Au large de la bouée Atlas « SOUL » du programme Pirata - Position 00°-00°

Cette Bouée de type ATLAS a été mouillée en février 1998 au point 00°00 N – 00°00° E, dans le cadre du programme Pirata (Pilot Research Moored Array in the Tropical Atlantic), un programme d’océanographie opérationnelle réalisé en partenariat entre la France, le Brésil et les Etats-Unis. Ce programme Pirata maintient un réseau de 10 bouées de ce type ATLAS, dans des positions stratégiques pour étudier les modes de variabilité climatique dominants, avec pour objectif principal de décrire et de comprendre l'évolution de la structure thermique superficielle et les transferts entre l'océan et l'atmosphère de quantité de mouvement, de chaleur et d’eau douce. Ces bouées sont ainsi équipées d’une station météorologique en surface (mesures de vent, température, humidité, précipitation et radiation solaire) et de capteurs de pression, température et de salinité entre la surface et 500m de profondeur (sur 11 niveaux pour la température, 4 pour la salinité et 2 pour la pression).



sébastien sabattini