Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Réunion entre les chefs d'entreprises et le Collectif.

Les petites entreprises pourront elles payer les 200 euros mensuels, réclammés par LKP ?


Rédigé le Vendredi 13 Février 2009 à 07:14 | 0 commentaire(s)
Lu 2464 fois

L' Etat ne s'engagera pas sur le problème des 200 euros mensuels, LKP devra les trouver lui même avec le concours des entreprises. Des aménagements sont possibles encore faudra - t - il trouver les moyens.


Des propositions, mais pas de solution immédiate.

Le 11 février, une importante réunion s'est tenue à Lakaza entre LKP et les chefs d'entreprises guadeloupéens, qui n'étaient pas au même niveau de compréhension, convaincus ou non, mais désirant sortir rapidement de ce conflit qui dure depuis trop longtemps.

L'Etat ne s'engagera pas sur les 200 euros, c'est actuellement une certitude, le MEDEF appuie sur ce thème depuis le début du conflit, les petites entreprises ne supporteront pas le paiement de ces 200 euros mensuels. L'intervention des petits chefs d'entreprises n'a fait que confirmer ce dilème! Un jeune patron va même jusqu'à soutenir les revendications du collectif, mais il est actuellement en grande difficulté, le marché est difficile, comment fera - t - il pour payer ? Les petits patrons, réclamment au Collectif de ne pas faire de généralité, de prendre plus particulièrement les grands entrepreneurs comme cible.

Les petits patrons énumèrent des pistes que la Région devrait prendre en compte:
Supression de la taxe professionnelle
Baisse de la dette sociale et fiscale
Exonération totale des charches patronales
Exonération de l'octroi de mer

L'un de ceux ci déclare, l'on pourrait préferer une participation sur les bénéfices, plutôt qu'une augmentation.

Il y a eu un moment de flottement et de protestation à LAKASA, quand l'un des petits entrepreneurs déclarait qu'il était possible de payer, qu'il fallait arrêter de se cacher derrière les plus gros ? Le calme est revenu, quand il a déc laré qu'il était négociant en matériels médical, ses confrères ont déclaré......on comprend mieux !

LKP, maintient ses positions, qui n'ont pas changé d'un iota. Gaby Clavier explique, qu'il existe des solutions techniques, mais qu'il faudrait commencer par complètement désorganiser la CCI, la Chambre des Métiers, UMPEG, etc....

La majorité des petits entrepreneurs, ne sont pas contre une augmentation, mais avouent, contris, qu'ils ne pourront pas le faire. Un tout jeune patron d'une agence publicitaire se plaint que cette réunion n'ai servi à rien, si je paye ces 200 euros mensuels, je me retrouve à la rue dans 6 mois, j'en suis encore à ne pas pouvoir me verser mon salaire, alors que faire ?









Réunion entre les chefs d'entreprises et le Collectif.


Jean-Jacques Coudiere