Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Région Guadeloupe : orientation budgétaire 2008


Rédigé le Samedi 19 Janvier 2008 à 07:17 | 0 commentaire(s)
Lu 5626 fois

Lors d'une assemblée plenière le 27 décembre 2007, la Région Guadeloupe établit ses orientations budgétaires


Région Guadeloupe
Région Guadeloupe

Engagements de résalisations de projets pour 2008

• la création d’un chèque qualification permettant à chaque Guadeloupéen inscrit à l’ANPE d’acquérir une formation et/ou de nouvelles compétences par une formation individualisée en dehors des dispositifs ou filières existants.
• la concrétisation des solutions esquissées lors de la crise de Baillif en matière de traitement des déchets.
• l’étude de faisabilité du projet Tram-train en réseau étoilé à partir de Pointe-à-Pitre en direction de Capesterre Belle-Eau, Sainte-Rose, Le Moule par Morne-à-l’Eau, Gosier.
• fin des travaux du front de mer de Basse-Terre.
• mise en circulation de la liaison Baillif Basse-Terre.
• ouverture du lycée HQE de Port Louis.
• début des travaux du pôle universitaire de Saint-Claude.
• premier travaux pour le contournement routier de Sainte-Anne en particulier la construction du rond-point de Ffrench.
• construction du Musée des traites négrières et de l’esclavage dénommé Mémorial Act à Pointe-à-Pitre.
• organisation en mai des Jeux des Iles, manifestation internationale d’athlétisme.
• etc.

● La mise en révision du Schéma d’aménagement régional (SAR) :

Le SAR, adopté en 2001 sans une véritable concertation avec les autres collectivités et les organisations socioprofessionnelles, ne constitue pas l’outil de planification indispensable de planification permettant à l’ensemble des acteurs publics privés de dresser les orientations fondamentales en matière de développement et d’aménagement des territoires à moyen et à long terme.

La collectivité a engage une évaluation (rapport CESAR) faisant apparaître les faiblesses du SAR actuel : absence de projet et de vision politique, caractère trop général et imprécis des orientations prises, volet économique quasi inexistant… Il y a par ailleurs nécessité de prendre en compte les évolutions récentes en matière de démographie, d’agriculture, d’environnement…

Les élus régionaux ont approuvé ce jour la révision du SAR pour qu’il devienne le document de référence pour l’ensemble des collectivités pour la mise en place des politiques d’investissement public et qu’il permette aux entrepreneurs d’anticiper les politiques publics dans leurs projets d’entreprise.

● L’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et le CARIFORUM

L’APE qui devrait être signé d’ici la fin de l’année, ponctue une série de négociations commencée en avril 2004. Les élus ont examiné les fruits de ce travail.

A long terme, l’APE pourrait améliorer les positions de la Guadeloupe face aux pays du CARIFORUM et lui permettre une meilleure intégration dans son environnement géographique. A court terme, par contre, les perspectives sont plus préoccupantes avec le maintien des protections contre l’entrée des productions guadeloupéennes dans les pays du CARICOM et levant les barrières douanières locales aux produits de ces pays.

La menace pesant sur l’octroi de mer ayant été levée, l’application des règles sanitaires et phytosanitaires aux produits du CARIFORUM sur les marchés des DFA, les négociations ont permis de donner des réponses à plusieurs des préoccupations des DFA mais demande la poursuite des efforts de nos porte-paroles durant la période d’ajustement des mesures qui s’étendra jusqu’en 2012.

Il s’agira aussi, d’ici la signature de l’APE, de faire prendre en compte par l’UE des demandes des DFA concernant les produits sensibles et les produits présentant des opportunités d’exportation mais aussi inclure les activités de service. Il s’agira aussi de défendre l’obtention de mesures additionnelles de compensation pour le sucre et la banane.


● Une convention de partenariat Région/ANPE sur l'emploi et la formation entre 2008 et 2010 :

Le Président Victorin LUREL et le Directeur régional de l’ANPE Jean-Louis CAZE ont signé la signature de une convention renforçant les politiques régionales de formation, améliorant l’accès à la qualification, tout en en élevant le niveau et l’accès à l’emploi mais aussi être mieux à l’écoute des besoins formulés par les entreprises.

Il s’agit de mettre en synergie les moyens des deux institutions :
• Pour l’ANPE : son réseau d’agences et d’expertises
• Pour la Région : l’Ecole régionale de la 2ème chance, le portail Guadeloupe formation, la Cité des métiers, Guadeloupe Expansion, ses structures d’accueil, Le PRDF et le programme régional des formations sanitaires et sociales, ses dispositifs d’aides individuelles à la formation et à la création d’entreprises et d’emplois.

Source : site internet du conseil régional


sébastien sabattini