Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Pêche en Guadeloupe interdite dans 12 communes

interdisant pendant cinq années la pêche et la commercialisation de crustacés pêchés dans les rivières de 12 communes de la Basse-Terre


Rédigé le Mercredi 28 Mai 2008 à 05:51 | 0 commentaire(s)
Lu 3657 fois

le préfet de Guadeloupe Emmanuel Berthier interdit pour une période de cinq ans la pêche et la commercialisation des poissons et crustacés pêchés dans les cours d’eau situés dans 12 des 32 communes que compte la Guadeloupe


pollution des rivieres de Guadeloupe
pollution des rivieres de Guadeloupe
Pour tous ceux qui pensait que l'Etat avait enterré l'affaire de la pollution des sols en Guadeloupe en particulier avec le Chlordécone, pesticide organochloré utilisé entre 1981 et 1993 employé pour le traitement des bananiers pour lutter contre le charançon, un arreté préfectoral du 26 mai débute une série d'actions de protection du consommateur.
Sainte-Rose, Lamentin, Petit-Bourg, Goyave, Capesterre-Belle-Eau, Trois-Rivières, Vieux-Fort, Basse-Terre, Saint-Claude, Gourbeyre, Baillif, et Vieux-Habitants se voient interditent de pêche en cours d'eau et de commercialisation de poissons et crustacés et ce pendant 5 ans !
Les analyses qui ont été réalisées ont en effet mis en évidence des concentrations très importantes de chlordécone et d’autres pesticides organochlorés dans les chairs de plusieurs espèces de poissons et crustacés traditionnellement consommés. Les valeurs détectées sont nettement supérieures à la concentration maximale en chlordécone que ne doivent pas dépasser les denrées pour être reconnues propres à la consommation (20 µg/kg).
Ce principe de précaution démontre, si besoin était, la pollution des rivières de Basse Terre et la concentration de produits toxiques dans la chair de certains animaux.
Quand est il de tous les troupeaux qui ont consommé des vegetaux pollués pendant des années ?

En savoir plus...



sébastien sabattini