Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Pas 2 mais bien 6 cas confirmés de H1N1 en Guadeloupe

Mise à jours au 13 juillet 2009


Rédigé le Mardi 14 Juillet 2009 à 12:01 | 0 commentaire(s)
Lu 3301 fois

H1N1 : Malgré ce que certains médias affirment, ce n'est pas deux mais bien six cas qui ont été confirmés en Guadeloupe d'aprés Institut de veille sanitaire


Grippe A / H1N1
Grippe A / H1N1

H1N1 en France

  • 5199 signalements à 11h ce jour.
  • 464 cas confirmés (dont 399 en France métropolitaine.
  • 37 cas en cours d’investigation.
  • 23 épisodes de cas groupés dont 12 sans lien identifié avec un voyage.
Au 13 juillet, cinq cas de grippe nécessitant une hospitalisation ont été rapportés. Ils sont âgés de 39 à 70 ans et 3 sont des femmes. Trois d’entre eux ont été hospitalisés pour pneumonie, un pour une détresse respiratoire et une, en cours d’évaluation, ne présente pas de signes majeurs de gravité. Trois sont déjà sortis.

Aucun décès n’est signalé.

H1N1 dans les DOM COM

Carte mondiale infection H1N1 au 1 juillet
Carte mondiale infection H1N1 au 1 juillet
  • 41 cas en Nouvelle Calédonie
  • 10 cas à la Réunion
  • 5 en Polynésie française
  • 6 en Guadeloupe
  • 3 en Martinique



H1N1 ressemblerait à la grippe espagnole de 1918 ....

Selon des chercheurs, le nouveau virus grippal H1N1 (en rouge sur cette image au microscope) présente des analogies troublantes avec celui qui causa la pandémie de 1918 connue sous le nom de
Selon des chercheurs, le nouveau virus grippal H1N1 (en rouge sur cette image au microscope) présente des analogies troublantes avec celui qui causa la pandémie de 1918 connue sous le nom de
Le nouveau virus grippal H1N1 présente des analogies troublantes avec celui qui causa la pandémie de 1918 connue sous le nom de "grippe espagnole", notamment un potentiel d'infection pulmonaire plus grand que les grippes saisonnières, indiquent des chercheurs.

Des tests effectués sur plusieurs animaux ont confirmé d'autres études montrant que le nouveau virus traverse la partie supérieure de l'appareil respiratoire pour atteindre en profondeur la zone pulmonaire, ce qui en fait un facteur plus probable de pneumonie, selon cette équipe internationale.

Les auteurs de l'étude dirigée par Yoshihiro Kawaoka, de l'Université du Wisconsin, ont relevé en outre - confirmant ici encore des travaux antérieurs - que les personnes qui avaient survécu à la pandémie de 1918 semblaient bénéficier d'un surcroît d'immunité contre le virus.

"Quand nous avons procédé aux tests sur des furets et des singes, le virus saisonnier ne se reproduisait pas dans les poumons", a noté Kawaoka. "Le virus H1N1 se reproduit nettement plus dans les poumons."

Le nouveau virus grippal d'origine porcine a provoqué la première pandémie du XXIe siècle, contaminant plus d'un million de personnes et faisant quelque 500 morts selon des estimations. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) note qu'il provoque en grande majorité des cas bénins mais, pour Kawaoka, cela ne signifie pas qu'on puisse l'assimiler à un virus saisonnier.
"Il existe un malentendu à propos de ce virus", fait-il valoir dans un communiqué. "Des éléments tendent clairement à démontrer que ce virus est différent de la grippe saisonnière."

Les chercheurs ont testé le virus dans des échantillons sanguins prélevés sur des pensionnaires de maisons de retraite et des travailleurs en 1999 en Californie, au Wisconsin, aux Pays-Bas et au Japon.
Chez les personnes nées avant 1920 se manifestait une forte réaction d'anticorps au nouveau virus H1N1, ce qui suggère que leur organisme gardait en "mémoire" une infection subie au début de leur vie. Cette observation corrobore une étude publiée en août par Nature et qui montrait déjà que des personnes ayant survécu à la pandémie de 1918 gardaient une protection immunitaire contre ce virus.

Sources

Situation du 13 juillet 2009 de l'INVS

L' Express

Article source RFO aujourd'hui - 18:01Par Karine Sigaud-Zabulon Guadeloupe : Deux cas de grippe A (H1N1) avérés.


sébastien sabattini