Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Paroles d'esclaves


Rédigé le Mercredi 21 Mai 2008 à 15:14 commentaire(s)
Lu 3533 fois

Le journaliste franco-ivoirien, Serge Bilé, recueille les histoires orales de l'esclavage en Martinique, les filme et les met en ligne sur un site internet. Il interroge les descendants des colons, des békés et des esclaves. Son but : constituer une plate-forme d'informations vivantes pour les écoles et tous ceux qui s'intéressent à cette période de l'histoire.



D’après la présentation qui accompagne l’extrait vidéo qui la concerne, Eugénie Goya a un siècle, tout juste. Mais la douleur qui lui coupe la parole et la fait pleurer, va bien au-delà de son âge.

«Personne ne m’a jamais parlé de cette affaire-là de l’esclavage», dit-elle. «Ni mes parents. Ni en classe. C’est moi-même qui ait cherché au fur et à mesure».


Un jour, Eugénie va visiter «les champs d’esclaves» et «ça fait mal», lance-t-elle, en appuyant sur le «mal». Larmes pour les ancêtres et larmes pour une histoire non-dite.

Texte RFO

Visitez le site www.parolesdesclaves.com



Le site internet de paroles d'esclaves en cliquant ici

J’ai créé ce site pour donner la parole aux « anciens » afin qu’ils disent l’esclavage tel que leurs grands parents et arrière-grands-parents l’ont directement vécu et eux-mêmes raconté à leurs enfants et petits-enfants d’alors, devenus aujourd’hui septuagénaires, octogénaires, nonagénaires et centenaires. Avec Daniel Sainte-Rose et sa caméra, nous avons sillonné la Martinique et recueilli ces témoignages uniques pour qu’ils servent à l’Histoire.

Serge Bilé



sébastien sabattini