Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Nigeria: désordre éléctoral


Rédigé le Dimanche 22 Avril 2007 à 09:14 commentaire(s)
Lu 2197 fois

Un parti grand d'opposition nigériane a critiqué le "désordre" dans lequel se sont déroulées samedi les élections


élection nigéria
élection nigéria
L'Action Congress (AC - opposition) a dénoncé dimanche les "agissements" de la Commission électorale nationale (INEC) et les "irrégularités massives".

Quelque 61,5 millions de Nigérians étaient appelés à élire samedi le président qui succèdera au général Olusegun Obasanjo, au pouvoir depuis 1999, et leur futur parlement fédéral.


Le candidat de l'AC à la présidentielle était le vice-président Atiku Abubakar, qui a fait défection du parti au pouvoir (Parti démocratique du Peuple, PDP).

L'INEC lui avait d'abord interdit de participer au scrutin suite à des accusations de corruption. Cette décision avait finalement été invalidée la semaine dernière par la Cour suprême.

Dans tous les Etats du pays où l'AC compte un grand nombre de sympathisants, "l'INEC a délibérément bloqué l'acheminement du matériel électoral" et des bulletins de vote, poursuit le communiqué. L'AC déplore aussi qu'une grande partie de ces bulletins ne comportaient pas de numéro de série, reprenant ainsi une critique formulée par des observateurs électoraux de l'Union européenne.

Selon le principal groupe d'observateurs qui était chargé de veiller au bon déroulement du scrutin, l'élection présidentielle devrait être annulée. "Nous allons demander de refaire l'élection. On ne peut pas se fonder sur les résultats dans la moitié du pays pour annoncer quel est le nouveau président", a déclaré Innocent Chukwuma, président du Transition Monitoring Group (TMG).

Le scrutin présidentiel a été marqué par des violences et des accusations de fraude massive portées contre le parti au pouvoir. Annoncée comme historique, cette élection devait déboucher sur la première transition civile à la tête du pays depuis l'indépendance en 1960.



sébastien sabattini