Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Les régions d'Outre Mer épinglées par la Cour des Comptes

La politique de continuité territoriale est un 'échec'


Rédigé le Lundi 11 Février 2008 à 09:07 | 0 commentaire(s)
Lu 3010 fois

Les crédits de l' Etat prévus à cet effet devaient être abondés par l'Europe et les Régions. Celles ci ne sont pas intervenues alors que les collectivités régionale auraient dues participer à hauteur de 90 millions d'Euros? Pire encore, la cour note que certaines régions omettent d'indiquer dans leur publicité qu'il s'agit d'un financement de l'Etat. Les collectivités auraient dues transmettrent des bilans semestrielles, les bilans annuels ne sont pas assez rigoureux dans leurs établissements,.....


Les régions d'Outre Mer épinglées par la Cour des Comptes

Les régions bénéficient de ces aménagements en oubliant d'y participer !

La loi Girardin, devait faciliter les déplacements entre les DOM et la Métropole, mais après la mise en cause de la cour des comptes de l'Etat, de l'Europe et des Régions, les domiens ont du souci à se faire pour l'avenir de leur déplacements en Métropole.

C'est en 2003 que la loi Girardin fut mise en application, ors, les 30 millions d'Euros de l' Etat en 2004 et 32 millions 6 en 2007, n'ont pas été abondés comme prévu à hauteur de 90 millions d'euros par l'Europe et les collectivités régionales? En 2005 la Guadeloupe avait dépensé tous ses crédits, alors que la Martinique, n'en avait dépensé que 4%. En 2005, la Guadeloupe n'avait utilisée que 62 % de ses 6 millions d' Euros de crédit, soit 3.782 millions d' Euros.

En l' occurence, la Cour des comptes réitère son constat d'échec de la loi Girardin à la suite de la non transmission des bilans semestriels de certaines régions et en particulier les imprécisions des bilans annuels ne permettant pas un suivi efficace !

Le dispositif complet est donc remis en cause, l'Etat se voit signifier un échec malgré le respect de tous ses engagements sur ce sujet.


Jean-Jacques Coudiere