Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Les marchands de mort coincés par une panne de moteur

La DIP, a démentelé un réseau de trafiquants de drogues.


Rédigé le Mardi 28 Juillet 2009 à 07:51 | 0 commentaire(s)
Lu 3051 fois

Les traficants de drogues s'enrichissent sur le dos de la jeunesse en les incitant à consommer des produits extrêment nocifs pour la santé, pour certains conduisant à la mort !


Le bateau des trafiquants de drogues tombent en panne au large de la Guadeloupe

Les saintoise servent souvent de moyen de transports aux trafiquants
Les saintoise servent souvent de moyen de transports aux trafiquants
Cela pourrait être risible si ces individus là n'apportaient pas la mort avec leurs produits, crack et produits, tombés en panne d'essence au large des Saintes !
Ils étaient déjà depuis plusieurs mois sous la surveillance d'une équipe de la DIP, (Direction Inter Régionale de la Police Judiciaire), Antilles Guyane, la panne d'essence a précipité leur arrestation et leur mise sous contrôle. Ces trafiquants exerçaient entre Saint Vincent et la Guadeloupe à l'aide d'une saintoise équipée d'un moteur puissant. Ce sont 7 individus qui ont été interpellés dont une femme remise en liberté, certains habitaient Sainte Rose. Les hommes ont été présentés au parquet de Pointe à Pitre et devant un juge d'instruction pour mise en examen pour trafic de stupéfiants. Ces bougres là, auront fini de sévir pour un bon de temps. Leur saintoise, ''Cap Flémitch'', nichée à Basse Terre aurait été sous surveillance depuis plus de 6 mois ? Les enquêtes ont mobilisé 9 spécialistes de la DIPJ et du GIR. ceux ci apprennent que la saintoise est tombée en panne près des Saintes, remorquée par un pêcheur jusqu'à Rivière Sens après une requête du Centre Régional Opérationel de surveillance et de Sauvetage Antilles - Guyane, (CROSSAG).

Le port de rivière Sens est bouclé, l'hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie survole sans arrêt la saintoise.

Les spécialistes ont récupéré 21 kilogs de cannabis d'une valeur de 30.000 euros, (ça paye de vendre la mort) ! Tout ceci n'est pas neutre car au cours des perquisitions en plus de 80 kilogs de cannabis encore découverts, des armes de poings ont été trouvées !

N'oublions pas la jeune guadeloupéenne de 15 ans décédée d'une overdose.











Jean-Jacques Coudiere