Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Les lampes basse consommation, génératrices de cancers ?

Les ampoules basses consommation contiennent du mercure, danger ?


Rédigé le Vendredi 5 Juin 2009 à 11:48 | 0 commentaire(s)
Lu 3282 fois

Des champs électromagnétiques très puissants seraient émis par les ampoules basse tension, qui pourrait être cancérigène ?


0, 05 milligrames de mercure dans une lampe basse tension.

Les lampes basse consommation, génératrices de cancers ?
Vrai ou faux, le débat a le mérite d'avoir lieu, une journaliste scientifique, n'a de cesse de dénoncer les lampes à basse consommation après ses multiples combats contre les portables et leurs dangers !
Elle dénonce vigoureusement ces produits qui seront obligatoires dans quelques mois, ces ampoules émettraient des champs électromagnétiques très puissant et des radiofréquences harmoniques de 200 volts par mètre, (la limite autorisée est de 27 volt) ! D'après certains spécialistes, la pollution électrique serait responsable de la diminution de la ''mélatonine'', (La mélatonine, souvent dénommée hormone du sommeil, est surtout connue comme étant l'hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques, et d'un certain point de vue, de pratiquement l'ensemble des sécrétions hormonales, chez l'homme, chez tous les mammifères et semble-t-il chez la plupart des espèces animales complexes. La mélatonine, inhiberait également la prolifération des cellules cancéreuses )?

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie, (ADEME), sous la responsabilité de Claude Corosine, délégué régional de l' ADEME est beaucoup plus nuancé sur cette question des lampes basse consommation. Il déclare, qu'effectivement les lampes basse consommation, (LBC), diffuse des ondes électromagnétiques, ce problème a été analysé, expertisé au niveau de l' ADEME national et renvoie au comportement de chacun, sachant qu'à plus de 30 centimètres de la source d'éclairage, il n'y aurait plus de risque ?
D'après Claude Corosine, le problème se pose, quand la lampe est hors service, il met en garde la population, cette LBC, ne doit pas être jettée, c'est un impératif ! La LBC, doit être impérativement recyclée, il existe une filière à cet usage, le distributeur habituel se chargera de la redistribution à la filière concernée. Les consommateurs paient déjà une taxe à l'achat de la LBC qui servira au recyclage.

Comment fonctionne cette ampoule ?

Les lampes basse consommation ont les mêmes reflexes que les tubes fluoréscents,la décharge électrique fait se rencontrer des electrons avec des ions de vapeur de mercure, qui produisent un rayonnement ultraviolet provoqué par les atomes de mercure.
Toutes les LBC, contiennent 0, 05 grammes de mercure, ce qui serait dangereux si l'ampoule cassait et que vous respiriez cette bouffée toxique !














Jean-Jacques coudiere