Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Les Agrobiologistes ''bio'' de demain........que nous sommes tous!


Rédigé le Mercredi 5 Septembre 2007 à 12:04 commentaire(s)
Lu 4521 fois

Isidore Canope, auteur de ce texte est ingénieur de recherche à l'INRA, (génétique), Docteur Ingénieur, (bio - physio animale) et premier vice président de l'IRETRA. Isidore Canope, présente une étude panorama sur l'agriculture biologique et la mise en valeur des ressources naturelles.
Sachez qu'en Autriche, 295.000 hectares sont cultivés en bio, soit 11,% du territoire, contre 517.965 hectares, soit 1,7% en France?


Logo européen
Logo européen

Introduction

Comme précisé en d'autres lieux, le cahier des charges par production est le point de départ de tout projet visant la mise en place d'exploitation sous le label ''agriculture biologique, (AB)''les règles techniques devant être très clairement précisées. Il en est ainsi pour le bon usage des produits fertilisants ou des traitements.

Précisons, cependant que les exigences des professionnels vont bien au delà de ces précautions dont la portée est trop souvent minimisée. Il s'agit pourtant de définir à la fois l'itinéraire technique qui sera arrêté en même temps que le système de production correspondant aux résultats techniques et économiques escomptés!

Ce sont en effet ces indispensables formations techniques à l'agriculture biologique,(AB), qui restent la référence des agrobiologistes, et ceci, pour aborder de façon globale et crédible les problèmes techniques posés par ce type de production, d'où l'importance d'une précision satisfaisante que privilégient les techniciens spécialisés dans la définition du type de production qu'est l'agriculture biologique,(AB)!

Une forêt biologique
Une forêt biologique

Agriculture biologique et mise en valeur des ressources naturelles!

L'agriculture biologique,(AB), système agricole basé à la fois sur la mise en valeur des ressources naturelles et sur une gestion bien maîtrisée, fondée sur la reconstitution permanente de la fraction vivante du sol,concoure au maintien de l'équilibre de la biosphère grâce à la permanence de l'humus des façons culturelles appropriées, assolements pluriannuels, apports d'engrais organiques, amendements peu soluble, etc.....

Les systèmes de production se doivent en d'autres termes d'être les plus autonomes possible et par conséquent, fondés de préférence, sur l'association ''polyculture - élevage'', qui permet la production d'engrais organiques, non seulement à partir du bétail de l'exploitation, mais aussi par la mise en oeuvre,grâce aux productions fourragères de façon plus variées et sur une plus longue période.

On ne saurait cependant oublier la dimension éthique de la démarche quant à la production proprement dite des produits issus de l'agriculture biologique et ce, pour se conformer aux recommandations de l'International Fédération Organic Agriculture Biologique et à tout ce qui se rapporte au bien être de l'homme!

Voies d'approche visant la protection du bien être!

Un élevage d'ovins et bovins bio
Un élevage d'ovins et bovins bio
Les voies d'approche visant la protection de ce bien être de natures diverses, méritent d'être rappelées:

En tout premier lieu, elles sont porteuses de la dimension éthique en privilégiant chaque fos que cela est possible, le bien être animal, (Welfare animal), au niveau du cheptel, considéré comme une des conditions de plus en plus recherchées pour garantir une excellente qualité de viande!

Elles sont tributaires de la dimension sociale à laquelle aspirent les grands distributeurs. Cette dimension sociale est en effet de plus en plus souhaitée dans la recherche d'une franche solidarité internationale par le rapprochement producteurs - consommateurs, privilégiant ainsi la coopération à la compétition vers une équité retrouvée entre tous les acteurs, qui devraient à terme se traduire par une contribution forte, au maintien des paysans à la terre et à la sauvegarde de l'emploi rural!

Elles ont enfin, une dimension économique, s'agissant en priorité de maintenir l'entreprise à l'échelle humaine, faisant en sorte que la formation des prix se fasse en concertation avec tous les acteurs de la fiière dans une démarche de distribution de proximité et dans le cadre d'une économie structurelle!

Conclusion

Isidore Canope
Isidore Canope
Il doit être bien compris de tous les lecteurs potentiels de cet article, ne peut être que provisoire si on se réfère dans l'attente d'autres avancées de caractères scientifiques et techniques sur ce vaste sujet aux premiers balbutiements des années 50 de l'agriculture biologique, on ne peut que se réjouir des progrès désormais disponibles sur ce pour lequel on avait encore du mal à trouver une définition autre que celle d'une agriculture sans produit chimique de synthèse et sans engrais solubles, autant dire, un produit non identifié,(PNI), qu'on avait du mal à classer!

Nous avons aujourd'hui de bonnes raisons de penser que la reconnaissance officielle du bio publiée dans la loi d'orientation de 1980, avait valeur de symbole dans la mesure où elle conférait à cette nouvelle structure qu'est le bio, sa véritable identité, sous laquelle il est aujourd'hui officiellement connu et reconnu, l'agriculture biologique! Cette reconnaissance est à porter au crédit de tous ceux qui n'ont cessé de croire que c'était véritablement par cette seule voie qu'il était encore possible de préserver la qualité de l'alimentation humaine!


Isidore Canope