Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Le pré rapport Bolliet sur les carburants, continue de faire des vagues.

Les patrons des stations services, restent sereins, mais attentifs aux suites qui seront données.


Rédigé le Vendredi 27 Mars 2009 à 07:38 commentaire(s)
Lu 1659 fois

Les patrons appellent au calme, à la réflexion, à la sérénité, suite à la parution du pré rapport Bolliet, ils redoutent une nouvelle crise, en sachant que le problème des carburant est un problème sensible !


Station service avant l'accord Bino, photo le Point
Station service avant l'accord Bino, photo le Point
Ce sont les gérants des stations services qui ont été parmi les premiers à signer l'accord Bino, ils sont donc confiant dans la suite des évènements malgrè plusieurs articles du pré rapport qui les importunent. Le président de l' OPGSS, (organisation professionnelle des gérants de stations services), monsieur Patrick Collé note que ce document n'est qu'un pré rapport et qu'il faut attendre les conclusions définitives, soulignant que son organisation s'était engagée à préserver le système administré de prix de carburant. Il note avec vigueur, les problèmes qui étaient intervenus lors de la libéralisation des prix en métropole dans la période des années 1980 ! Ce pré rapport dit il, propose des solutions extrêmes, réunissons nous, discuttons pour aborder sereinement les problèmes qui nous préoccuppent, en particulier celui de l'opacité de la raffinerie ! Il met l'accent sur la préoccupation des gérants concernant l'emploi et s'inquiète de la proposition de l'automatisation des pompes réduisant ainsi au chômage les employés des stations services. Nous resterons vigilant insiste il sur la volonté de supprimer les pompistes. Que l'on prenne garde, où le taux de chômage bat tous les records, nous ne voulons pas en Guadeloupe d'un modèle importé, pas question de supprimer plus de 1000 emplois, le combat que nous menons est noble et citoyen !

La convention collective du secteur est avant gardiste.
La marge des stations locales est considérée comme la plus avantageuse de l' Outre - Mer, elle st de 12,584 centimes d'euros par litre, des explications sont fournies. D'abord,c'est le fait, d'une convention collective plus lourde, dans les 12,584 centimes d'euros, le salarié nous coûte 8 centimes, dont 3,6 centimes d'euros pour la convention collective, qui génère pour le salarié, une prime de transport de 55 euros, 70 euros pour la mutuelle prévoyance, 140 euros pour les tickets restaurants avec une grille d'ancienneté comprenant 21% de majoratioin de salaire et le 13éme mois, sans oubliern30% de majoration du dimanche, de 35% pour les jours fériés. Les primes d'ancienneté sont également avantageuse, par exemple, un pompiste qui travaille depuis 12 années touche une majoration de salaire de 12% !













Jean-Jacques Coudiere