Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Le melon en Guadeloupe

3.000 tonnes de melons écoulés sur les marchés métropolitains.


Rédigé le Mercredi 5 Mars 2008 à 11:37 | 0 commentaire(s)
Lu 7340 fois

Le melon, cucurbitacée originaire de Charente, se plait bien au soleil de la Guadeloupe, le sol calcaire de la Grande Terre lui est favorable. Le melon est le fruit d' une culture avant gardiste et raisonnée !


Le transport par avion, crucial pour les meloniers de Guadeloupe !

Les melons emballés, prêts à etre embarqués.
Les melons emballés, prêts à etre embarqués.
1983 a été l'année du déclic pour une production de melons raisonnée sur la Guadeloupe. La grande Terre est favorable à la culture du melon, le calcaire contenu dans le sol, la chaleur des Antilles donnent aux melons de Guadeloupe un plus évident par le goût du fruit. Aucune comparaison n'est possible avec le melon charentais. Les métropolitains aujourd'hui habitués au melon des tropiques n'hésitent plus à mettre quelques centimes d' euros en plus pour être sûr d'avoir de la qualité !

1983, ce n'est pas si loin que cela, depuis, des centaines d' hectares de cannes à sucres ont été sacrifiés au bénéfice du melon, ce qui a été une opération réussie et rentable. Le melon de Guadeloupe a été lancé par une entreprise métropolitaine, croyant au produit, c'est aujourd'hui la troisième source d' activité agricole de la Guadeloupe, plus de 3.000 tonnes sont chaque année écoulées sur le marché métropolitain !

Une agriculture raisonnée, respectueuse de l' environnement.

agriculteur se préoccupant des plans de melons en Grande Terre.
agriculteur se préoccupant des plans de melons en Grande Terre.
Le melon de Guadeloupe apporte une richesse en carotène, en oligos éléments, en minéraux tels que le potassium, le calcium, le fer, le cuivre, le zing, le manganèse, sans oublier les vitamines A, B et C.
Le melon de Guadeloupe est pauvre en calories, seulement 48 Kcal, ou 200KJ aux 100 grammes, composé de 95% d' eau, il est très rafraîchissant.
Un bon melon d' après les spécialistes, doit être doré, dense, ferme, la peau ni trop jaune ni trop verte et un fort parfum.

Comparaisons des productions à travers différents régions.

Le melon en Guadeloupe
La Guadeloupe, production de 3.060 tonnes dont:
200 tonnes en janvier
360 tonnes en février
1.000 tonnes en mars
1.050 tonnes en avril
150 tonnes en Décembre

La Martinique, production de 900 tonnes, dont:
50 tonnes en janvier
100 tonnes en février
200 tonnes en mars
300 tonnes en avril
100 tonnes en mai
50 tonnes en novembre
50 tonnes en décembre

Le Maroc, production de 300 tonnes
300 tonnes en mai

L' Espagne, production de 2.800 tonnes
800 tonnes en mai
2.000 tonnes en juin

La Région de Nimes, production 1.000 tonnes
800 tonnes en juin
200 tonnes en juillet

La Région du Quercy, production de 10.500 tonnes
200 tonnes en juin
4.000 tonnes en juillet
4.200 tonnes en aout
2.00 tonnes en septembre
100 tonnes en octobre










Jean-Jacques coudiere