Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Le lycée de Guadeloupe HQE ne sera pas prêt à temps

La Région Guadeloupe ne peut que reporter l'ouverture du nouveau lycée HQE de Port Louis


Rédigé le Dimanche 24 Août 2008 à 08:25 | 1 commentaire(s)
Lu 12912 fois

Le lycée haute qualité environnementale (HQE), fer de lance des nouvelles constructions de la région Guadeloupe et engagement personnel de Victorin Lurel ne sera pas prêt à temps pour la rentrée 2008-2009 comme prévue. Malgré toutes les annonces faites, les retards étaient bien présents...


construction HQE
construction HQE

Qu' est ce que le HQE ?

La « Haute Qualité Environnementale » vise l'intégration dans le bâti des principes du développement durable tels que définis au Sommet de la terre en juin 1992. C'est une démarche qualitative récente et encore perfectible (notamment en y intégrant la biodiversité), qui intègre toutes les activités liées à la conception, la construction, le fonctionnement et la déconstruction d'un bâtiment (logement, bâtiment public, tertiaire ou industriel). La Haute Qualité Environnementale s’intéresse spécifiquement à l’environnement, mais en reconnaissant que celui-ci ne peut être durablement conservé dans une société qui va mal, aussi la démarche qualité intègre-t-elle également des aspects sociaux. La Haute Qualité Environnementale est choisie, non pas par obligation légale, mais pour des raisons éthiques et/ou économiques, éventuellement d'image, en sachant qu’en terme de « coût global », des coûts de fonctionnement et parfois de construction seront évités, avec de nombreux bénéfices environnementaux et sociaux. Les coûts évités sont notamment : moindre pollution, moindre consommation de ressources pas ou peu renouvelables, recyclabilité accrue, souplesse de conversion à d’autres usages, coûts d’exploitation réduits, faibles impacts sanitaires (maladies, troubles divers) ou sociaux, etc. C’est aussi une réponse à une demande sociale qui évolue. Les citoyens souhaitent plus de qualité de vie, de commerce éthique et donc équitable, de soutenabilité du développement, d'éco-citoyenneté, de nouvelle gouvernance, etc.). Habiter ne devrait plus contribuer à la dégradation de l'environnement.

lycée HQE de Port Louis
lycée HQE de Port Louis

Le lycée HQE de Port Louis

Ce lycée sera le premier édifice public "HQE" - haute qualité environnementale - du département puisque tout a été conçu pour sa bonne intégration dans le paysage et sa quasi autonomie en électricité et en eau. Une grande partie de sa toiture sera équipée de panneaux solaires, mais aussi de membranes photovoltaïques (nouveau procédé de production d’électricité) qui fournira en énergie l’ensemble du site y compris la climatisation. Celle-ci sera d’ailleurs limitée puisque les bâtiments ont été prévus pour profiter à plein des alizés. Les eaux de pluies seront quant à elles intégralement recyclées pour les eaux de toilette. Seule l’eau potable sera prélevée sur le réseau communal.
L’architecture intègre des charpentes métalliques légères comme celles de l’usine de Beauport près de laquelle le lycée est construit. Des bâtiments circulaires rappellent également les cuves de ce site industriel historique pour lequel des gros efforts sont prévus pour des aménagements paysagers.

Les travaux des salles d’enseignement général et les salles d’administration seront livrées en août 2008. les équipements de certaines classes spécialisées, le restaurant scolaire, le gymnase et l’internat seront terminés dans la foulée. L'établissement comprendra, outre une section d’enseignement général, des sections coiffure-esthétique, artistique, sciences médico-sociales, sanitaire et social, un pôle logistique Transport et un GRETA.

Le coût du projet se monte pour la Région à 45 millions d’euros.

En marge de cette visite, Madame MEVALET-TAUPE a remis leur diplôme de fin de stage à six ingénieurs haïtiens en formation dans de grandes entreprises du BTP du département. Ils rejoindront le ministère des Travaux d’Haïti afin de participer à la reconstruction de leur pays, forts de l’expérience acquise ici grâce à ce dispositif conçu dans le cadre de la politique de coopération mise en place par la Région Guadeloupe

Le lycée de Port Louis est un établissement polyvalent qui accueillera des filières générales classiques, mais aussi des filières d'enseignement axées sur les carrières sanitaires et sociales, les soins de la personne (coiffure, esthétique, cosmétique) et le transport. D'un effectif attendu de 1.254 élèves, ce lycée sera implanté sur un terrain d'une superficie d'environ 63.000 m2.

HQE, engagement regional
HQE, engagement regional

Chronique de l'engagement de la Région Guadeloupe pour un lycée HQE à Port Louis

Le 26 avril 2004, lors d'un discours de politique appronfondie, Victorin LUREL annonce la construction d'un nouveau lycée à Port Louis
"Les travaux du lycée de Port-Louis doivent débuter prochaine et un nouvel établissement est également prévu au Gosier. Ces deux nouvelles constructions sont essentielles, car elles permettront de lancer le grand chantier de rénovation et de réhabilitation du lycée de Baimbridge."

Le 10 mai 2007, Victorin LUREL dans sa commission permanente inscrit la construction du lycée HQE de Port-Louis : 31 855 758 €

Dans son Schéma Régional de Développement Economique de la Guadeloupe, Victorin LUREL expose son intention de renforcer la démarche vers le developpement durable et notemment la démarche vers les constructions HQE
"La démarche HQE (haute qualité environnementale) mise en oeuvre récemment sur un site pilote doit être à terme généralisée à l’ensemble des zones concernées tant au niveau de l’investissement que du fonctionnement."

Le 5 mai 2008, la région Guadeloupe annoncait : "Le chantier du Lycée de Port-Louis avance à grands pas"
"Le 30 avril, une délégation d’élus régionaux conduite par Bernadette MEVALET-TAUPE, du maire de Port-Louis, Jean BARFLEUR, du vice-président de la Communauté des communes du nord Grande-Terre, Sylvère ENODIG, et des techniciens de la Région ont visité le chantier du futur lycée de Port-Louis situé près de l'ancien site industriel de Beauport. Ils ont pu constater l'avancée rapide et la qualité des travaux de l'établissement qui accueillera au cours de l'année scolaire 2008-2009 plus de 1.250 élèves."

Aujourd'hui, chacun attend l'annonce officiel du report de l'ouverture prévue, les travaux étant toujours en cours.



sébastien sabattini