Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Le Rotary Club de Basse-Terre Guadeloupe soutient la lutte contre le diabète


Rédigé le Samedi 6 Novembre 2010 à 10:22 commentaire(s)
Lu 1747 fois

250 millions de diabétiques d' après l'OMS, le double en 2030 si nous ne faisons rien, le diabète progresse dans le monde et pourtant il existe des solutions claires et peu coûteuses pour lutter contre ce fléau, on estime par exemple qu'en assurant une prise en charge et des soins de base, jusqu'à 80 % des amputations du pied peuvent être évitées chez les diabétiques.....C'est tout l'objet de l'engagement du Rotary Club Basse Terre et ce sera peut être également le votre en participant le samedi 13 novembre 2010 de 16 à 21 heures à la salle des fêtes de Gourbeyre au grand loto, l'entrée est gratuite, des lots sont à gagner et vous pourrez même faire des contrôles gratuits de glycémie


Rotary Club
Rotary Club

Communiqué de presse Rotary Club

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le diabète, et pour apporter son soutien financier à la recherche contre la maladie, le Rotary club de Basse-Terre organise, le samedi 13 novembre
de 16 heures à 21 heures
, à la salle des fêtes de la mairie de Gourbeyre, un grand Loto avec des dizaines de lots à gagner. L’animation musicale sera assurée par Roland Louis. L’entrée est gratuite.

Le lendemain, le dimanche 14 novembre, de 9 heures à 13 heures, toujours à la mairie de Gourbeyre, le Rotary club de Basse-Terre parraine une matinée médicale publique et gratuite organisée par l’association Karu-Diabète, avec le concours de professionnels de la santé. Des contrôles gratuits de
glycémie pourront avoir lieu ce jour-là.

Qu'est ce que le diabète
Qu'est ce que le diabète

Le diabète est mortel en Guadeloupe

  • Cause de 1.1 millions de décès dans le monde, plus de 11 000 par an en France, entre une centaine par an en Guadeloupe
  • Près de la moitié des décès par diabète se produisent chez des gens âgés de moins de 70 ans; 55% d’entre eux touchent des femmes.
  • 6 décès sur 10 concerne des femmes, la mortalité par diabète quasi inexistante avant 45 ans augmente avec l'âge, la classe la plus touchée étant  74-85 ans.
  • La mortalité dû au diabète frappe plus les femmes que les hommes et plus les guadeloupéens que les métropolitains....

Le diabète en quelques mots

Le diabète est une maladie chronique qui apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang. L’hyperglycémie, ou concentration sanguine élevée de sucre, est un effet fréquent du diabète non contrôlé qui conduit avec le temps à des atteintes graves de nombreux systèmes organiques et plus particulièrement des nerfs et des vaisseaux sanguins.

* Le diabète de type 1 (précédemment connu sous le nom de diabète insulino-dépendant ou juvénile) est caractérisé par une production insuffisante d’insuline et exige une administration quotidienne de cette dernière. o Les symptômes sont les suivants: excrétion excessive d’urine (polyurie), sensation de soif (polydipsie), faim constante, perte de poids, altération de la vision et fatigue. Ces symptômes peuvent apparaître brutalement.

* Le diabète de type 2 (précédemment appelé diabète non insulino-dépendant ou diabète de la maturité) résulte d’une mauvaise utilisation de l’insuline par l’organisme. Le diabète de type 2 représente 90% des diabètes rencontrés dans le monde. Il est en grande partie le résultat d’une surcharge pondérale et de la sédentarité. o Ses symptômes peuvent être les mêmes que ceux du diabète de type 1 mais sont souvent moins marqués. De ce fait, la maladie peut être diagnostiquée plusieurs années après son apparition, une fois les complications déjà présentes. o Récemment encore, ce type de diabète n’était observé que chez l’adulte mais on le trouve désormais aussi chez l’enfant.

* Le diabète gestationnel est une hyperglycémie apparue ou décelée pour la première fois pendant la grossesse. o Les symptômes du diabète gestationnel sont les mêmes que ceux du diabète de type 2. Il est très souvent diagnostiqué au cours du dépistage prénatal et non pas suite à des symptômes. L’altération de la tolérance au glucose et de la glycémie à jeun sont des affections intermédiaires qui font la transition entre normalité et diabète. Les personnes qui en sont atteintes sont exposées à un risque élevé d’évolution vers un diabète de type 2, même si ce dernier n’est pas inévitable.


sébastien sabattini