Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Le CRAN publie une étude sur la discrimination en France


Rédigé le Jeudi 29 Mars 2007 à 04:20 commentaire(s)
Lu 922 fois

Le Conseil Représentatif des Associations Noires, publie une étude interne pour mieux comprendre le sentiment de discrimination ambient et y mettre des chiffres


arton
arton
Près de 4% de la population française âgée de plus de 18 ans est "noire" et, au sein de cette catégorie, 56% se déclarent "personnellement victimes de discrimination raciale dans leur vie de tous les jours", révèle une étude TNS Sofres réalisée pour le Cran (Conseil représentatif des associations noires).

Selon cette étude, qui affirme être le premier sondage jamais réalisé sur la population noire de France, il y a 1.865.000 Noirs de plus de 18 ans en France, soit 3,86% des personnes interrogées.

56% de ces personnes "noires" se disent personnellement victimes de discrimination raciale dans leur vie de tous les jours : 12% déclarent l’être souvent, 19% de temps en temps et 25% rarement. 61% ont le sentiment d’avoir vécu au moins une situation de discrimination raciale au cours des 12 derniers mois.

Plus d’un tiers des personnes interrogées (37%) citent une attitude dédaigneuse, méprisante ou irrespectueuse, près d’un quart (24%) une agression verbale, une insulte ou des difficultés lors de l’achat ou de la location d’un logement, des contrôles d’identité ou de police (23%) ou encore des difficultés dans leurs relations avec les services publics (22%).

18% disent avoir rencontré un refus d’embauche qu’ils estiment dû à la couleur de leur peau.

Par ailleurs, les Noirs déclarent à 53% exercer une activité professionnelle. En revanche, 11% d’entre eux se déclarent chômeurs ayant déjà travaillé (contre 5% pour l’ensemble des personnes interrogées).

Parmi les acteurs susceptibles de lutter contre les discriminations faites à l’encontre des populations noires, la confiance va aux associations (81%), à l’Ecole (72%) et à la Halde (68%). En revanche, les Noirs interrogés sont partagés sur les médias (48% de confiance contre 49%), méfiants vis-à-vis de la police (37% de confiance contre 60%) et surtout, des responsables politiques (29/67).

L’étude a été réalisée du 3 au 23 janvier en France métropolitaine et dans les Dom auprès d’échantillons représentatifs. 13.059 personnes ont été interrogées.



sébastien sabattini