Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

La ville de Basse Terre, capitale administrative de la Guadeloupe

La commune de Basse Terre en Guadeloupe


Rédigé le Vendredi 3 Août 2007 à 00:00 commentaire(s)
Lu 30057 fois

La ville de Basse - Terre, capitale administrative de la Guadeloupe, a beaucoup d'atouts touristiques et commerciaux à faire valoir!


L'historique de la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre, le fort
La ville de Basse Terre, le fort
En 1635, cinq cent hommes débarquent en Guadeloupe, en juin, à la Pointe Allègre, avec Du Plessis et l'Olive chefs de la troupe! Beaucoup d'entre eux, sont des religieux dominicains en mission d'évangeliser la population. C'est en longeant le littoral pour trouver le lieu où ils s'installeront, qu'ils ont mailles à partir avec les indiens caraïbes, maîtres des lieux! Du Plessis meurt de maladie le 4 décembre! L'Olive prend la décision de s'installer sur l'emplacement actuel de Vieux Fort. Il fait construire un fortin pour surveiller la mer et prévenir les attaques des anglais.
Les religieux ne sont pas satisfaits des massacres perpétrés contre les caraïbes, ils quittent la communauté pour commencer leur travail d'évengelisation. Ils obtiendront seulement en 1637, des terres qui s'étendront entre les deux rivières, dont la rivière des Pères, anciennement rivière des gallions!

Les vestiges du fort Delgrès


La ville de Basse Terre, un deuxième bourg?

La ville de Basse Terre-monastère
La ville de Basse Terre-monastère
Avec un ordre de la compagnie des isles d'Amérique, Aubert, gouverneur de la Guadeloupe, découvre un site pour créer la capitale de l'isle. ce sera toute la partie comprise entre la rivière du Gallion et de la rivière Sence.
La compagnie ds Isles, pour répondre à de graves difficultés, vend la Guadeloupe au gouverneur Houël et à De Boisseret, son beau frère, pour le prix de 73.000 livres de pétun, (tabac). Houël, ordonne la construction d'une maison fortifiée, carrée, protégée par six canons, en 1650! Cette maison fait actuellement partie du fort Delgrès. Les habitants, se regroupaient en cas de danger autour de cette maison fortifiée. L'année 1650, fut la naissance du premier bourg!
En s'installant en guadeloupe, le gouverneur Houël, n'eut de cesse de faire venir d'autres congrégations religieuses, les franciscains, les jésuites, les carmes, pour remplacer les dominicains? Ce qui devait se produire et sans aucun doute espérer, toutes ces congrégations se fâchèrent entre elles, tant et si bien que les capucins s'installeront à la rivières aux herbes!
Les habitants, travailleront d'arrache pieds pour fortifier encore plus leur ville, cela n'empêcha pas les anglais en 1691 d'incendier le quartier. Ceux ci trompèrent les français en usant d'une ruse, ils débarquèrent à l'Anse à la Barque. Ils arrivèrent ainsi par le littoral, là on ne les attendaient pas!
Le gouverneur Auger décida de compléter la défense par l'installation d'autres batteries le long de la rade. Les anglais attaqueront à nouveau en brûlant la plupart des maisons. A la suite de ces raids, beaucoup d'habitants s'installèrent sur la grande Terre à Saint François, pensant que les fortifications attiraient plus particulièrement les attaques!






Problèmes de communications dans la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-ponts
La ville de Basse Terre-ponts
Les deux quartiers se développeront rapidement avec l'handicap de la traversée de la rivière aux Herbes! Ce problème récurrant devait se régler rapidement dans l'intérêt stratégique et économique des deux quartiers. Une première fois, avec les dons des habitants, un pont sera construit, en 1730, vite emporté par la crue de la rivière. En 1748, le gouverneur Desclieux fait construire un nouveau pont en pierres qui résistera deux cent ans aux éléments déchainés des tropiques!
En 1759, les anglais reviendront détruire la ville, ils y resteront cinq années de suite! Les années qui suivront seront des années splendides qui iront jusqu'à la révolution. Les gouverneurs, d'Arbaud et Nolivos vont faire construire deux ponts et demander le renforcement des remparts du fort.

Le premier pont de la rivières aux herbes, ne devait pas être différent de celui ci

La résultante de la révolution française dans la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-volcan
La ville de Basse Terre-volcan
Les républicains se réfugieront au quartier Saint françois, considérants que les habitants de ce quartier sont des ennemis royalistes, ils incendieront le quartier du Carmel. Les fauteurs de troubles seront fusillés sur place, durant ce temps, les anglais se mettent à l'abri au fort. Victor Hugues, chasse les anglais du fort en bombardant l'édifice. Il entrera victorieux dans la ville. Il y installa une guillotine et par sécurité, installa provisoirement la capitale à Pointe à Pitre. Pour couronner le tout, une éruption volcanique se déclara en 1797!

Le massif du volcan la Soufrière par beau temps. Vue du bas du bourg

Plutot mourir que de vivre esclave ! La ville de Basse Terre à l'honneur

La ville de Basse Terre-Delgrès
La ville de Basse Terre-Delgrès
Aboli en 1794, l'esclavage est rétabli par Bonaparte en 1802. Le tyran dépêche en Guadeloupe une armée commandée par le général Richepance. La répression est terrible, mais deux officiers noirs, Ignace et Delgrès, entrent en rebellion avec leurs troupes. Ils adressent au monde, un message poignant qui est toujours d'actualité dans ce monde:<< plutot mourir que de renoncer à la liberté>>! Réussissant une sortie devant les troupes de Richepance, ils se séparent pour avoir plus de chance de s'en sortir. Ignace fuit vers Pointe à Pitre. Ils seront massacrés rapidement par les troupes de Bonaparte. Delgrès s'engage dans les hauteurs de Matouba. Prêt à être pris par les troupes de Richepance, pour éviter le deshonneur, Delgrès et ses trois cent hommes se donneront la mort, le 28 mai!


Dessin de A. Catan de Louis Delgrès

La ville de Basse - Terre et les temps difficiles

La ville de Basse Terre-marché
La ville de Basse Terre-marché
Après une répression terrible de Richepance, la nature se mêla aussi de fragiliser la population. 1816, 1821, 1825, 1844, quatre terribles cyclones qui dévasteront l'archipel et Basse - Terre. Pour ajouter aux malheur, le choléra viendra frapper la population en 1865!
Après une nouvelle occupation anglaise de 1810 à 1814, avec De Lardenoy, la seconde moitié du 19éme siècle sera propice aux grands travaux. l'aménagement du Champ d'arbaud, la construction de l'hôpital militaire, l'assainissement de la cité insalubre et l'agrandissement de la cité par la création de nouveaux quartiers, Trianon, Versailles, Petite Guinée! En 1855, construction de l'évêché et de la mairie en 1889. Au début du 20éme siècle, construction du nouveau pont sur la rivière aux Herbes, la couverture du marché, la numérotation des maisons, etc.....

Rénovation du marché couvert

La ville de Basse - Terre au 20éme siècle

La ville de Basse Terre-port
La ville de Basse Terre-port
Basse - Terre sera la première ville électrifiée en 1913, elle est malheureusement frappée durement par un cyclone en 1928. Avec la départementalisation de 1946, Basse - Terre confirme son rôle administratif et politique. A cette époque, le port de la ville, jouait un grand rôle économique, qu'il a perdu depuis les évènements de la soufrière en 1976! La croissance de Basse - Terre, produit un effet inattendu, par le manque de terres pour faire face à son expension territoriale? La ville de Saint claude, accepte de lui rétrocéder deux cent hectares de terres!
Les évènements de la soufrière ont porté de rudes coups à l'économie du chef lieu. 70.000 personnes ont été évacuées vers Pointe à pitre, beaucoup ne reviendront pas!
En 1979, le port de Basse - Terre, est pratiquement liquidé, toute l'activité portuaire de la banane est transférée à Jarry? Basse - Terre souffre de ce problème majeur pour son économie. Des tentavives sont faites par la municipalité, pour se reconvertire vers le tourisme, les croisières, le patrimoine culturel etc....mais sans grand succès pour le moment!

Le port, vide, sans activité, c'est d'une tristesse!

Le port en pleine activité de la ville de Basse Terre, en 1960!

la ville de Basse Terre-1960
la ville de Basse Terre-1960

la ville de Basse - Terre, géographie et petites informations

La ville de Basse Terre-géographie
La ville de Basse Terre-géographie
Basse - Terre aujourd'hui, compte 12.410 habitants, sa superficie est de 6 kilomètres carrés. La capitale est née en 1650! Chaque jour, 40.000 personnes viennent travailler à Basse - Terre et dans ses environs immédiats.

la ville de Basse Terre et son tissus urbain

La ville de Basse Terre-carte
La ville de Basse Terre-carte

La ville de Basse - Terre entre modernisme, culture et traditions!

La capitale s'est toujours placée parmi les communes les plus modernes de l'archipel, avec des bâtiments novateurs, culturels, administratifs où particuliers. Avec la construction de ''l'Artchipel'', désigné comme scène nationale, permettant d'accueillir des manifestations de grandes envergures. La rénovation réussie du marché couvert avec son magnifique dôme en bois. En 1995, Basse - Terre à la joie d'accéder à un label de qualité, le réseau national des ''villes et pays d'art et d'histoire''!


La mairie de la ville de Basse - Terre

Le modernisme de la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-tribunal
La ville de Basse Terre-tribunal
Le palais de justice, construit par le grand architecte, Ali Thur!

Le conseil régional dans la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre- Région
La ville de Basse Terre- Région
Le conseil régional est très récent,il abrite les bureaux des conseillers régionaux et du Président de l'exécutif, Victorin Lurel. Le Conseil régional a été construit de 1991 à 1993!

Zoom sur la Préfecture et le Conseil Général de la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-préfecture
La ville de Basse Terre-préfecture
Le Conseil Général de Guadeloupe, a été bâti sur les lieux de l'ancienne caserne d'Orléans, occuppée en 1830, après que ce fut un hôpital militaire détruit par un terible incendie en 1794! Entre 1933 et 1936, l'on construisit sur cet emplacement le palais d'Orléans, (palais du gouverneur). La préfecture s'est installée dans les lieux en 1951!





La préfecture, elle aussi reconstruit par Ali Tur

Quand, traditions, commerces et culture font bon ménage dans la ville de Basse - Terre!

La ville de Basse Terre-bas du Bourg
La ville de Basse Terre-bas du Bourg
Basse - Terre est une pépinière de monuments historiques, de vieilles kaz, de vieilles rues, de plus d'un siécle, d'un commerce éclectique, avec une population venant d'origines diverses et faisant bon ménage, anciens esclaves noirs, syriens et libanais, indous, indiens caraïbes, blancs métropolitains et guadeloupéens. Toutes les religions cohabitent en paix, catholicisme, indouisme, musulmane et toutes les religions comme, les adventistes, les témoins de Jéhovah et les autres!
Les touristes trouverons, à Basse - Terre, toute l'histoire de la Guadeloupe, mais aussi un peuple agréable et travailleur, les pêcheurs des isles des Saintes, qui chaque jour, viennent vendre leurs poissons à la criée sur le boulevard, face au marché couvert. La gare aux autobus, les marchands à la sauvette, les buvettes, les roulottes aux sandwitch, les badauds, les touristes interloqués par les couleurs, les cris et la langue créole! Basse - Terre, une vraie capitale régionale!

sur la façade Ouest du marché couvert, la rue de la République, la rue commerçante de Bas du Bourg, à 7 heures du matin!

Vieilles rues, vieilles kaz, toute la richesse humaine de la ville de Basse - Terre

La ville de Basse Terre-ruelle
La ville de Basse Terre-ruelle
De nombreuses vieilles rues parcourent le bourg et bas du bourg, bordées par de très vieilles maisosns en bois, quelle nostalgie? Le touriste, ne peut qu'y trouver son compte, Basse - Terre est belle pour celui qui cherche!

Les vieilles pierres historiques du bourg de la ville de Basse Terre.

La ville de Basse Terre-cathédrale
La ville de Basse Terre-cathédrale
La cathédrale Saint Pierre et Saint paul, draine toute la journée, une foule de fidèles, venue se recueillir devant l'autel.

Quelle est l'histoire de ce vieux clocher en bois de la ville de Basse Terre ?

La ville de Basse Terre-clocher
La ville de Basse Terre-clocher
ce vieux clocher, jouxte la cathédrale saint Pierre et saint Paul.

Un mur emblématique dans la ville de Basse Terre

la ville de Basse terre-tags
la ville de Basse terre-tags
Le mur peint par les artistes tagueurs sur le mur en béton qui longe le canal du bourg, fait désormais parti du paysage artistique de Basse - Terre!

la ville de Basse Terre - Giratoire

la ville de Basse Terre-arts
la ville de Basse Terre-arts
Une oeuvre monumentale, trône au milieu du giratoire, les automobilistes pressés ne voient pas cette oeuvre d'art....dommage!

Carrefour Desmarais dans la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-roue
La ville de Basse Terre-roue
Au carrefour Desmarais, sur un coin de trottoir, une belle reproduction d'une roue à aube antan lontan, (dans l'ancien temps)

L'hôpital général de la ville de Basse Terre

La ville de Basse Terre-hôpital
La ville de Basse Terre-hôpital
Il est l'heure de se dire au revoir, ici en Guadeloupe, l'on dit, ''pani pwoblèm a un autre soleil'', c'est beau non, le créole est très poétique, bref.....nous nous revoyons en Guadeloupe demain où après demain au plus tard, ha, pour vous rassurez complètement, n'oubliez pas que nous sommes en France, alors, sur le plan de la santé, plusieurs cliniques spécialisées sont logées dans la capitale, et Basse - Terre, possède un grand hôpital général, au cas où....?

Pourquoi ne pas continuer à découvrir la Guadeloupe, son tourisme et sa culture avec nos partenaires
location Guadeloupe avec le Verger de Sainte Anne, 6 bungalows tropicaux à 800m de la plage, un accueil assuré par Danièle et Victoria, leur disponibilité pour faire de vos vacances une réussite vous séduira certainement
location Guadeloupe avec Locarchipel, un nouveau site de location et hébergement en Guadeloupe, trés présent sur le net
location Guadeloupe avec Iles et Vacances (article sur les communes de Guadeloupe à découvrir), le site de vos vacances dans les iles
location Guadeloupe avec Gwo Caillou, location de gite et de bungalow à Bouillante sur le thème de l'écotourisme


Sébastien Sabattini