Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

La table d'hôtes de Guadeloupe : excellente alternative au restaurant


Rédigé le Lundi 25 Mars 2013 à 01:00 commentaire(s)
Lu 1587 fois


Table d'hôtes en Guadeloupe
Table d'hôtes en Guadeloupe
Une alternative de plus en plus demandée aux restaurants de Guadeloupe est bien sûr la table d'hôtes.

La table d'hôtes en Guadeloupe est une prestation relativement rare mais où, quelques acteurs se distinguent.

Manger à une table d'hôtes en Guadeloupe sous entend généralement de dormir à une chambre d'hôtes, ce sont des prestations touristiques associées et légiférées ... En réservant votre chambre d'hôte, intégré dans le prix de la nuité, un repas chez l'habitant, avec ou sans eux. 

A la différence des restaurants, les tables d'hôtes ne proposent pas de menu, vous mangez ce que les propriétaires ont préparés même si quelques adaptations sont courantes.

La chambre d'hôtes se distinguent du gîte par le fait que l'hébergement touristique se fait dans la maison des propriétaires et donc le repas dans leurs salles à manger ou leurs cuisines, en Guadeloupe, plus régulièrement sur leurs terrasses extérieures, véritable zone de vie caribéenne.

Il y a plus de 50 chambres d'hôtes en Guadeloupe, hébergement de tourisme reglementé par le code du tourisme (moins de 5 chambres situées dans la maison des propriétaires, déclaration à la mairie, accueil assuré par l'habitant, nuitée avec petit déjeuner, fourniture de linge de maison et autres prestations, accès WC et salle d'eau, pour les boissons alcoolisées, le propriétaire doit avoir une licence ....)


Le tourisme, c'est un métier
Le tourisme, c'est un métier

Une table d'hôte dans une chambre d'hôte, une prestation touristique professionnelle

Comme dans beaucoup d'autres endroits touristiques du monde, il y a prestation et prestation, si vous êtes à la recherche de véritables chambres d'hôtes déclarées avec table d'hôtes réputée, sachez qu'en Guadeloupe, elles ne se comptent que sur les doigts d'une main !

Bien souvent, les propriétaires arrondissent leurs fin de mois avec des prestations qui devraient être proposées par des professionnels, le tourisme est un métier et la concurrence déloyale de plus en plus pourchassées sur les îles de la Guadeloupe.

Pour découvrir quelques bonnes adresses de tables d'hôtes, nous vous conseillons de poser la questions sur des forums de vacances spécialisés en Guadeloupe, sur Atout Guadeloupe, vous ne trouverez que des professionnels déclarés ... et à ce jour (18/03/2013) aucun propriétaire de table d'hôte ...

lois et réglementations des tables d'hôtes
lois et réglementations des tables d'hôtes

En savoir plus sur la réglementation des tables d'hôtes

La table d'hôte est le fait pour un propriétaire de chambre d'hôte de proposer une prestation complémentaire sous la forme d'un repas traditionnel à base de produits régionaux dans une pièce à caractère familial.

La table d'hôte n'est pas un restaurant, elle s'en distingue légalement par 4 principes :
  1. c'est un complément d'activité d'hébergement touristique
  2. on y propose un seul menu
  3. on sert à une table familiale
  4. capacité d'accueil limité à l'offre d'hébergement

Si l'une de ces conditions n'est pas respectée, la table d'hôte est considérée légalement comme restaurant

Une table d'hôte fait l'objet d'une ouverture administrative avec au moins la licence petite restaurant ou licence restaurant (même s'il n'en est pas un)

Les conditions de fonctionnement sont elles aussi assez strictes :
  • les prix doivent être affichés à l'intérieur et extérieur des lieux
  • une note doit être remise à chaque client pour toute prestation au delà de 15.24 euros, à la demande du client si inférieur.
  • les règles d'hygiène sanitaire sont reglementées par l'arrêté du 9 mai 1995 réglementant l'hygiène des aliments
L’activité des chambres d'hôte est définie par le code du tourisme et plus précisément par la loi du 14 avril 2006 et par le décret du 3 aout 2007.

Toutes ces règles sont en place pour la protection des clients et pour lutter contre toute forme de concurrence déloyale.


Sébastien Sabattini