Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

La route de la traversée, mène au paradis.

Une route tortueuse, menant à de merveileux sites!


Rédigé le Mercredi 5 Mars 2008 à 08:17 | 0 commentaire(s)
Lu 5775 fois

Dix sept kilomètres de long à travers la montagne, les arbres, les fleurs, les rivières, la route de la Traversée a été conçue pour relier rapidement Petit bourg à la Côte sous le vent, évitant ainsi de faire le tour par Basse - Terre.


La route de la traversée, d' une nécessité économique à la route touristique indispensable.

La route de la traversée, mène au paradis.
En 1967, les ingénieurs de l' Office National des forêts et du Parc National de la Guadeloupe, dessinent, proposent et mettent en route un vaste chantier à travers le massif montagneux qui barre la Basse - Terre du nord au sud, qui permettront de gagner des heures de voyage aux habitants de la Côte sous le vent.
La Traversée, en plus d' être une nécessité économique, est devenue au fil du temps, la route touristique numéro 1 en Guadeloupe !

La Traversée n' a pas été une mince affaire, ce fût un chantier colossal pour l 'époque, 17 kilomètres de roches à concasser, à briser, à entasser, à aplanir. Trouver avec les géomètres les meilleurs passages possibles, aujourd' hui qui pense encore aux difficultés des travaux, du courage des ouvriers, des dangers qu' ils ont encourus ?

La Traversée relie en 20 minutes Petit bourg à Pointe Noire, permettant aux habitants de la Côte sous le vent de se rendre en 30 minutes à la zone industrielle et commerciale de Jarry, que de temps
gagné !

Une trentaine d'années plus tard, les pluies diluviennes, les cyclones, les éboulements, les crevasses
ont endommagé gravement la route de la Traversée, obligeant les autorités à interdire le passage par cette route lors de catastrophe climatique et de détérioration de la route par elle même.
Des études ont été faites pour abandonner une certaine partie de la route de la Traversée pour construire une nouvelle route qui la rejoindrait aux Mamelles. cette route, partirait de Bouillante par la section de Bois Malher, sera - t - elle faite un jour ?



Jean-Jacques coudiere