Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

La Guadeloupe et l'Europe


Rédigé le Mercredi 25 Avril 2007 à 00:00 commentaire(s)
Lu 3325 fois

La Guadeloupe : une région Ultrapériphérique de l'Union Européenne (RUP)


Europe et coopération

Les Départements d’Outre-Mer (DOM) français (Réunion, Guadeloupe, Martinique, Guyane) font partie intégrante de l’Union Européenne, à la différence des Territoires d’Outre-Mer (Mayotte, St Pierre et Miquelon, Nouvelle Calédonie, Wallis et futuna, La polynésie française).


Avec Madère, les Açores (portugais) et les Canaries (espagnoles), ces régions constituent ce que l’on appellent les 7 régions UltraPériphériques de l’Union Européenne

Les Handicaps des Régions Ultrapériphériques

1. L’éloignement : toutes les R.U.P. sont éloignées de l’U.E. et de leur métropole. La Guadeloupe est située à 7 000 km de la métropole française. La plus proche Région (Madère) est située à 1000 km du Portugal.

2. L’isolement : 6 des 7 R.U.P. sont des îles.

Ces handicaps augmentent le coût des transports et donc des importations et exportations et limitent l’accès au marché européen et aux services publics.

3. De petite taille : toutes les R.U.P. (sauf la Guyane) sont de faible superficie : 1 703 km2 pour la Guadeloupe.

4. Peu Nombreux : les R.U.P. ont une population faible (450 000 habitants pour la Guadeloupe).

Ces handicaps ne permettent pas d’avoir un bassin de consommation pour soutenir la production locale.

5. Climat difficile : les R.U.P. sont des régions à risque cycloniques, sismiques et volcaniques (cyclones, tremblements de terre, irruption volcaniques)

6. Relief escarpé : montagneux (La Basse-Terre et le volcan de la soufrière en Guadeloupe).

7. Ressources naturelles limitées.

8. Dépendance à un petit nombre de produits : banane, canne à sucre, tourisme.

Ces handicaps permettent de comprendre pourquoi ces Régions Ultrapériphériques font partie des 10 Régions les plus pauvres de l’Union Européenne avec un P.I.B. égal à 60% du PIB européen moyen, et un taux de chômage de près de 30% de la population active.

Cependant, ces Régions fassent partie de l’Union Européenne et du fait de leur situation spécifique, elles bénéficient d’un statut spécifique au sein de l’Union Européenne : le statut de Régions UltraPériphériques (R.U.P.).


A situation spécifique, régime spécifique

Régime fiscal : au titre de leur retard socioéconomique, les R.U.P. bénéficient d’un régime (Octroi de mer) qui protègent leur produit locaux (banane) là où ailleurs dans l’Union Européenne, la règle consiste justement à supprimer les droits de douanes pour favoriser la concurrence.


Aides européennes : les Régions Ultrapériphériques bénéficient des plus gros volumes d’aides de l’U.E. qui s’ajoutent à celles de leur métropole.


La Région Guadeloupe a bénéficié :

1994-1999 : 6,9 Milliards de Francs (1,1 Milliards d’euros)

2000-2006 : 13 Milliards de Francs (1,9 Milliards d’Euros)


Au cours de la décennie 1990, La Guadeloupe a été la Région française qui a connu la plus forte croissance (+3,4 % en moyenne annuelle).


La Région Guadeloupe : pauvre à l’échelle européenne mais riche à l’échelle régionale

PIB caraibes
PIB caraibes
Le PIB de la Guadeloupe ne représente que

60 % du PIB de l’U.E. mais C’est
5 x celui de la Dominique
6 x celui de la Jamaïque
7 x celui de Cuba
30 x celui d’Haïti

En outre, ces régions caribéennes proposent les mêmes produits (banane, rhum, tourisme) alors qu’ils présentent des coûts de main d’œuvre plus compétitifs et bénéficient aussi d’accords avec l’Union Européenne.

La Région, l’Etat et l’Union Européenne conscients du déséquilibre dans les relations régionales de la Guadeloupe consacrent une partie de leurs budget et subventions pour financer des projets de coopération régionale.



Sébastien Sabattini