Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

La Désirade

L'isle aux lépreux


Rédigé le Dimanche 24 Février 2008 à 08:21 commentaire(s)
Lu 6496 fois

La Désirade était dans le temps, l'isle des déportés et des lépreux, aujourd'hui elle est parcourue de long en large par les touristes amoureux des endroits tranquilles, des rochers, du plateau calcaire, de la végétation et des oiseaux caractéristiques de l'isle


L' isle longue

La Désirade
L' isle longue est aussi le nom donné à la Désirade par un certain nombre de guadeloupéens. L' isle est relativement difficile d'accès, en particulier au passage de la Pointe des Chateaux, ou la mer est toujours agitée.

La Désirade longue de 11 kilomètres, est très étroite avec seulement 2 kilomètres de large ! Sa forme est curieuse, très allongée, elle présente une proéminence calcaire de 300 mètres d'altitude, des côtes très découpées au nord ainsi qu'à l' est de l'isle. Sur ces côtes, s'élèvent des falaises calcaires. Beauséjour est protégée par des récifs coralliens, que les désiradiens appellent CAYES.

La Désirade fait encore partie de l'arrondissement de Pointe à Pitre, située au 16° 32' Nord et au 61° 05' Ouest, elle offre une superficie de 22 kilomètres carrés. En 1999, le nombre de ses habitants, atteignait 1.621 personnes.

La Désirade a beaucoup d'intérêts scientifiques!

Les spécialistes reconstruisent l'histoire de la Désirade, à partir de recherches effectuées sur les roches de l'isle. La reconstruction de l'histoire de l'isle,se fait à partir du pliocène, (époque que l'on peut approximativement dater à 0.005 millions d'années). Ce qui sera très important pour la Guadeloupe, c'est que ces sites géologiques seront classés et reconnus par les plus grands organismes.

L'une des plantes qui fait aussi la réputation de la Désirade, c'est la ''b[Tête à l'Anglaise'', cactus phare de l'isle.]b

L' isle bien entendu, du fait de son aridité, n'est pas faite pour l'agriculture, l' eau courante vient de la Grande Terre par conduite sous marine. Les oiseaux ont colonisé l' isle avec les phaétons, les frégates, les pélicans, l' isle a aussi des iguanes, des agoutis.

Les amérindiens ont occupé l' isle de la Désirade.

La Désirade
Dès le 3éme siècle de notre ère, les amérindiens ont occupé la Désirade. L'isle était une isle à corsaires, à forbans, ce n'est qu'en 1648, qu'elle devint une dépendance de la Guadeloupe.

C'est à partir du 18éme siècle, qu'une léproserie fut installée à Baie Mahault, tout au bout de l' isle, elle fut enfin fermé en 1952 et n'oublions pas que le site des GALETS, était le lieu de relégation ds délinquants de Grande Terre !

Les pêcheurs sont les barons de l' isle, car, c'est l'activité numéro 1.


Jean-Jacques coudiere