Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Jeunes détenus de Basse Terre s'engagent pour la Guadeloupe et les guadeloupéens


Rédigé le Samedi 21 Mai 2011 à 01:00 commentaire(s)
Lu 4275 fois

On ne le dira jamais assez, la propreté de notre île doit être la priorité des guadeloupéens, de tous les guadeloupéens. Les jeunes détenus de la prison de Basse Terre montrent l'exemple dans une opération de réinsertion en participant avec institutions (mairie de Bouillante, Parc National, centre pénitentiaire...), entreprises (TRANSPORTS ST, ...) et associations (Zel Zabitan, Doubout o Ka) au nettoyage de la Guadeloupe


Des jeunes détenus de Basse Terre s' occupe de leur Guadeloupe
Des jeunes détenus de Basse Terre s' occupe de leur Guadeloupe
Mardi 18 mai, LOSTEAU a connu à nouveau une grande activité dans la dépollution du site, les associations DOUBOUT O KA, ZEL ZABITAN fidèles au poste oeuvraient consciencieusement au tri des ferrailles. 

Avec eux, cinq jeunes détenus de la maison d’arrêt de BASSE – TERRE, volontaires, en phase de réinsertion s’activaient encadrés par Jacky G.C. surveillant pénitentiaire et Lucia BOUNET, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation, cellule de BASSE – TERRE.

Cet engagement a été possible grâce à une convention, (convention action journée nature), signée entre le service Pénitentiaire d’ Insertion et de Probation de la GUADELOUPE, (SPIP), représenté par Jean-Marc CLAVIER, la collectivité de BOUILLANTE représentée par son maire Jean-Claude MALO, le Parc National de la GUADELOUPE représenté par Denis GIROU, la société de Transports, (TRANSPORTS ST), représenté par Fred NEBOR et le directeur du Centre Pénitentiaire de BAIE MAHAULT, ordonnateur secondaire des Dépenses de l’ Administration Pénitentiaire pour le Département de la GUADELOUPE.

Cette action éco citoyenne qui n’avait pas été réalisée depuis de très longues années a été coordonnée par Elisabeth RILCY, chef du service d’ Insertion et de Probation de l’antenne et des conseillers d’Insertion et de Probation présents sur le site de LOSTEAU.

Ces jeunes au demeurant fort sympathiques ont travaillé d’arrache pied toute la matinée après une visite guidée et commentée du site de LOSTEAU par l’ingénieur du Parc National de GUADELOUPE, Eric GRAUX accompagné de Jean-Claude MALO maire de la commune, de monsieur FARNABE, Conseiller Municipal chargé de la résorption du site, des associations et du surveillant pénitentiaire Jacky G.C. ainsi que la conseillère pénitentiaire Lucia BOUNET.

Ces jeunes étaient heureux de goûter à quelques heures de liberté auprès des joyeux drilles des 2 associations complices, Doubout O Ka et ZEL ZABITAN. Pour couronner le tout, ils ont refait connaissance avec la mer Caraïbe par un bon bain revitalisant. Il sera demandé à la Maison d’ Arrêt la possibilité de poursuivre cette expérience.

La Municipalité avait tenu à offrir un repas aux jeunes en réinsertion à leurs accompagnateurs et aux associations présentes.
Au cours de ce déjeuner, des conversations enrichissantes ont permises de mieux connaître les motivations de ces 5 jeunes. Des contacts qui devraient être réguliers auront lieu par le biais du Net entre ZEL ZABITAN et ces 5 jeunes, relayés par Lucia BOUNET.

Des projets ont été effleurés, pourront ils être réalisés ?

Jeunes détenus de Basse Terre s'engagent pour la Guadeloupe et les guadeloupéens

Jean-Claude MALO Maire de BOUILLANTE

« Nous respectons nos engagements, c’est incontestablement un plus, ces jeunes apportent des bras supplémentaires pour aider à réaliser nos objectifs et les aider à se réinsérer. Nous avons le devoir de les accompagner dans leur insertion, nous étudions un projet de partenariat beaucoup plus long, j’en profite pour remercier ces jeunes volontaires. »

Lucia Bounet montre l'exemple
Lucia Bounet montre l'exemple

Lucia BOUNET Conseillère Pénitentiaire d’insertion et de Probation, antenne de BASSE – TERRE

« Le but de cette sortie à LOSTEAU est l’insertion sociale et professionnelle de ces jeunes, ainsi qu’une réparation pour les actes commis au paravant. De leur faire prendre conscience de la valorisation de cette matinée et les préparer à sortir du monde carcéral. Depuis décembre 2010 il y a eu une prise de contact avec Eric GRAUX du Parc National de GUADELOUPE pour cette participation dans le cadre d’un travail éco citoyen.  »

Jacky G.C. surveillant pénitentiaire

« Malgré les difficultés rencontrées, il y a des jeunes qui sont sur le chemin de la réinsertion, ils sont aidés par un très bon partenariat entre les agents des services pénitenciers et les agents du SPIP, (service pénitentiaire de réinsertion et de probation), je suis le lien entre les deux, responsable de tout ce qui est images à l’intérieur de la maison d’arrêt, ceci vient en complément de la pédagogie mise en place par le SPIP. »

Olivier jeune détenu en réinsertion

« Cela a été une bonne journée, ça change de la prison, j’ai pu profiter d’un bain de mer et de me retrouver en bonne compagnie avec de bons échanges, j’espère que cette action sera renouvelée ? J’étais déjà dans les espaces verts, j’aimerai une suite positive, je souhaite faire un stage de pilotage de bateaux pour devenir marin pêcheur ou autre mais dans les bateaux et aller travailler en métropole  »

Jeunes détenus de Basse Terre s'engagent pour la Guadeloupe et les guadeloupéens

Rodrigue jeune détenu en réinsertion

« Je fais actuellement à l’intérieur de la maison d’arrêt une formation pour les créations d’entreprises. Je souhaiterai créer ma propre entreprise dirigée vers l’environnement. Je voudrai également aider les autres à retrouver une vie normale , solliciter leur écoute pour changer leur style de vie et à m’imiter ! »

Edir
Edir

Edir, jeune détenu en réinsertion

« Cela a été formidable, j’ai passé mon temps à travailler avec les associations, j’aimerai vite recommencer. J’ai un projet immédiat, je vais bénéficier d’une remise de peine, je vais sortir fin mai 2011. Je vais travailler à BOUILLANTE dans la maçonnerie dans l’entreprise GTM et de fonder une famille. Bien que d’origine brésilienne, je désire rester en GUADELOUPE, me créer une nouvelle vie, de ne plus jamais me retrouver en prison. Je veux passer mon permis de conduire, faire des économies et faire une formation dans la restauration avec un projet au bout…… ? 10 minutes de palabres en portugais lui ont fait du bien  »

jeunes détenus de Basse Terre participe au netoyage de la Guadeloupe


Jean Jacques Coudière