Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Histoire de la commune Le Moule

Histoire du Moule en Guadeloupe


Rédigé le Vendredi 13 Octobre 2006 à 16:43 commentaire(s)
Lu 6483 fois

L'histoire de la commune Le Moule en quelques mots!


Des indiens caraîbes, au 21éme siècle dans la commune Le Moule

La commune Le Moule-Amérindiens
La commune Le Moule-Amérindiens
La commune Le Moule s'est forgé une histoire dès la présence française en 1635. Bien avant eux, cinq cent ans avant Jésus Christ, le bord de mer est occupé par les amérindiens, venus de l'Amérique Centrale, c'est la civilisation précolombienne. A partir du 15éme siècle, sous la domination des espagnols, Taïnos, Callinagos, Arawacks et Caraïbes, déferlent sur les Petites Antilles! En 1660, leur départ sera contraint et forcé, suite à l'accord conclu entre l'Espagne et la France!

Le 17éme et 18éme siècledans la commune Le Moule!

Commune Le Moule-fortifications
Commune Le Moule-fortifications
Sous la présence française à partir de 1635, le bourg de la commune Le Moule était dénommé ''Portland'', il se trouvait situé, sur ce que les mouliens appellent aujourd'hui, ''l'Autre Bord''! au 18éme siècle, le Moule était devenu un fief de l'aristocratie coloniale, le centre émigra sur la rive gauche de la rivière d'Audoin. A partir de ce moment, le développement de la canne, ammena une réflexion, sur l'opportunité de construire un port sur l'Atlantique? D'où l'obligation de protéger, de fortifier ces installations, avec un môle de protection. Il semblerait, sans aucun doute, que l'apellationde la commune, ''le Moule'' vienne de la déformation du mot ''môle''!

Un 19éme siècle difficile pour la commune Le moule, sans pourtant désorganiser le marché économique.

Commune Le Moule-exportations
Commune Le Moule-exportations
La commune Le Moule est devenu au fil des années, le plus grand port commercial de Guadeloupe, La commune Le Moule, obtient dès le 20 septembre 1828, l'autorisation d'exporter vers la Métropole, sans passer par Pointe à Pitre!
La commune Le Moule sera la cible de la flotte anglaise durant toute la période des guerres napoléoniennes. 1809, restera pour la commune le Moule, une date historique pour la Guadeloupe, pour la bataille héroîque qui eu lieu devant ses murs!
tout le sucre et le rhum de Grabde Terre, était embarqué au Moule. Le commerce était florissant aussi par la vente du coton, du café, des engrais, du charbon et de nombreux matériaux de constructions!
Au cours de ce siècle, une centaine d' habitations vivaient sur elles mêmes en auto suffisance par la culture de la canne, du coton, du cacao, des épices et des récoltes vivrières.
Après les années 1850, de nombreuses faillites eurent lieu, l'économie locale s'effondra!

Nouveaux intérêts économiques, le détonateur du cylone de 1928, pour la commune le moule.

Commune Le Moule-détonateur
Commune Le Moule-détonateur
Après 1850, l'abolition de l'esclavage, les mauvaises récoltes, les faillites à répétitions et la concurrence de la betterave à sucre dans toutre l'Europe, explique ces nouveaux avatars de l'économie locale et guadeloupéenne en particulier!
En 1901, il ne restaient que quatre sucreriesdans la commune le Moule et pour corser le tout, la commune Le Moule perd sa prédominence portuaire, pa rapport à Pointe à Pitre. Tous les centres d'intérêts importants émigrent à Pointe à Pitre, la commune Le Moule tombe dans l'oubli!
Curieusement c'est le cyclone de 1928, une catastrophe régionale de grande ampleur, qui fut le détonnateur, le catalysateur des énergies nouvelles. La commune Le Moule se releva à grande vitesse, grâce à l'équipe municipale soudée autour de son maire, Charles Romana, dont les mouliens parlent encore. C'est sous sa mandature, que de nouvelles structures virent le jour, écoles, routes, chemins, mairie, église, espaces verts, etc....
d'après les historiens, le Moule serait la commune qui aurait la plus grand et la plus belle histoire de toute la Guadeloupe?

Une rue du b[Moule, dans les années 1920]b


Jean - Jacques Coudiere