Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Guadeloupe, la guerre des bus.

Guerre aux bus clandestins


Rédigé le Mercredi 25 Juin 2008 à 08:37 | 0 commentaire(s)
Lu 4454 fois

Après la réforme positive sur le transport en commun en grande Terre, les transporteurs en ont assez de voir les bus clandestins continuer de rouler, sans être inquiétés par les autorités concernées.


Haro sur les clandestins, la contre offensive s'organise!

Gare des bus à Basse-Terre. Photo Atout Guadeloupe
Gare des bus à Basse-Terre. Photo Atout Guadeloupe
Les entreprises de bus lasses de constater que les transporteurs clandestins continuent de rouler et de prendre une clientèle en toute illégalité, sans être inquiétés par les autorités concernées, ont agit hier mardi 24 juin, en bloquant l'un de ces bus clandestins au rond Point Miquel à Pointe à Pitre. La colère gronde, ce bus clandestin a été libéré par les forces de police en lui intimant l'ordre de circuler! Leprésident du groupement des Transporteurs du Moule, Michel GOLABKAN, ne dissimule pas sa colère! Michel GOLABKAN, envisage une rencontre entre tous les transporteurs de la Guadeloupe, pour en finir avec le trafic des bus clandestins!

Il est envisagé dans les jours prochains, si rien n'est fait du côté des autorités, d'intensifier les barrages et d'inventer d'autres moyens. Il n'est plus possible de continuer ainsi, clament les transporteurs, nous nous sommes soumis aux nouvelles réglementations, nous avons investi en nous équipant, en payant des chauffeurs supplémentaires, si rien n'est fait, nous serons déficitaires! L'un deux répète inlassablement, en janvier, il n'y avait que deux clandestins, comme les autorités n'ont pas agit, les clandestins se multipient. L'organisation mise en place, est vouée à l'échec, réagit Michel GOLABKAN.


En amont des problèmes de clandestinés de certains bus, nous avons des problèmes que nous ne comprenons pas. Le conseil Général, nous a autorisé à nous garer au rond point Miquel, en attendant que la gare routière deBergevin, soit opérationnelle, ors, nous sommes systématiquement verbalisés, que cherche - t - on? Il est évident qu'un conflit se prépare.


Jean-jacques Coudiere