Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Guadeloupe, la décharge du BAILLIF, fermera ses portes le 22 juin 2008.

La GABARRE prend le relais.


Rédigé le Mardi 6 Mai 2008 à 06:42 commentaire(s)
Lu 3552 fois

L' Etat accompagnera les collectivités territoriales en matière de traitements des ordures, 77 millions d'Euros, financeront les transferts.


BASSE-TERRE et GRANDE-TERRE à l'unisson!

Décharge du BAILLIF. Photo Atout-Guadeloupe
Décharge du BAILLIF. Photo Atout-Guadeloupe
Baillif c'est fini, il n'y aura pas de rupture après sa fermeture le 22 juin 2008. Le SYCTOM de l'agglomération pointoise viendra en aide au SYMCTOM de BASSE-TERRE. En outre, des travaux seront nécessaires pour que le centre de stockage de SAINTE ROSE soit opérationnel. Six quais de transferts seront ouverts vers la mi octobre 2008!

Une structure unique sera crée pour les traitements des déchets du département. Les groupements, les communes devront se ranger derrière cette idée. Les deux collectivités territoriales accompagneront financièrement les communes et les groupements pour la mise en place de la collecte sélective. Le 5 mai le département a lancé un appel d'offres pour le tri sélectif!

La prévention des ruptures pouvant survenir après la fermeture du BAILLIF, le SYMCTOM, devra payer un arriéré de paiement de 356.000 Euros, correspondant à 35.000 tonnes de déchets de 10 communes, de façon à aider au transfert des déchets vers la GABARRE.

Un projet d'une plateforme multifilières consistant à trier les déchets, à mettre en valeur le matières, effectuer la méthanisation , du compostage et une valorisation énergétique est actuellement à l'étude par le SYMCTOM de la région pointoise.

Des problèmes restent à régler comme la communauté des communes de BASSE-TERRE, 4 collectivités, ne sont pas adhérentes au SYMCTOM? Il faudra organiser une délibération avec une majorité des 2/3 pour adhérer, de plus une dette reste en suspens!

Il faudra aller vite, maintenant que l' Etat et les collectivités territoriales se sont engagés, les maires devront appliquer le plan départemental d'élimination des déchets. Les deux syndicats se réuniront pour mettre en place le syndicat départemental unique de traitements des déchets. Il est prévu 174 millions d'Euros pour la construction d'une multifilière pour le traitement des déchets!











Jean-Jacques Coudiere