Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Guadeloupe, la SOUFRIERE de GUADELOUPE, en sursis?

Soeur de la SOUFRIERE de MONTSERRAT, aura - t -elle la même situation?


Rédigé le Mercredi 7 Mai 2008 à 07:48 | 0 commentaire(s)
Lu 15498 fois

Soeur de la SOUFRIERE de MONSERRAT, la SOUFRIERE de BASSE - TERRE risque de connaître un jour les mêmes problèmes que l'éruption de PLYMOUTH.


MONTSERRAT sous surveillance le l' OVS de la GUADELOUPE!

Eruption de la SOUFRIERE de MONTSERRAT en 1997. Photo Atlas EGO.
Eruption de la SOUFRIERE de MONTSERRAT en 1997. Photo Atlas EGO.
D'après les spécialistes, BASSE - TERRE, subira un jour le mêmes tracas que PLYMOUTH de MONTSERRAT! Soeur de la SOUFRIERE de MONTSERRAT, elle présente la même situation volcanologique. Bien entendu, personne n'est capable de dater avec précision ce cataclysme naturel.

L'éruption de MONTSERRAT, n'a pas diminuée depuis 1997, la capitale PLIMOUTH a été complètement ensevelie sous des couches successives de cendres. MONTSERRAT est une tout petite isle de 13 kilomètres de long ,de l'arc antillais, située à 40 kilomètres de la GUADELOUPE. Le concours international mis en place par le gouvernement de MONTSERRAT a été enlevé par l' Institut du Globe de PARIS, (PGP), qui aura la charge de surveiller en permanence le volcan de l'isle, par le biais de l'Observatoire Volcanologique et Sismologique de la GUADELOUPE!

L'éruption de la SOUFRIERE de MONTSERRAT, a condamné un tiers de ses habitants à l'évacuation!

L'arc antillais dans le collimateur de l' Institut de Physique du Globe de PARIS.

MONTSERRAT sous les cendres. Photo Wikipédia
MONTSERRAT sous les cendres. Photo Wikipédia
Une importante réunion, s'est tenue au Conseil Général tout dernièrement avec le comité de Liaison de l' Institut des Sciences de l' Univers et l' Institut de Physique du Globe de PARIS, (IPGP). Ces entretiens ont été faits autour de recherches sur les volcans des ANTILLES. l'importance de l'évolution du volcan de la SOUFRIERE en GUADELOUPE ainsi que les séismes enregistrés en 2007a été mis en exergue par les spécialistes de l' Observatoire Volcanologique et sismologique de la SOUFRIERE du Morne HOUELMONT.

Des échanges constants ont lieu entre entre les différents réseaux de la CARAIBE pour avancer dans les recherches. Le spécialistes n'excluent pas les risques de TSUNAMI. Ces chercheurs ont crée un site d'informations sur le web: www.seismes-antilles.fr, avec la creation et l'inauguration du Centre de Données Sismologiques des ANTILLES à GOURBEYRE, (CDSA)!

Au sujet des SAINTES, il a été noté après le séisme du 21 novembre 2004, magnétude 6,3 sur l'échelle de RITCHER, 30.000 répliques qui continuent encore aujourd'hui. En 2007, 1.191 répliques ont été détectées. Ces répliques devraient continuer encore plusieurs mois, pouvant atteindre une magnétude de 4!


Source" FRANCE-ANTILLES

Les tsunamis, un risque majeur pour les ANTILLES.

Photo Natural Sciences.
Photo Natural Sciences.
Les scientifiques prennent également très au sérieux, les risques de TSUNAMIS aux ANTILLES. Ils ont réussi la modernisation du réseau sismologique régional avec prochainement la mise en place de deux stations de surveillance, l'une à DESHAIES, l'autre à la DESIRADE. Six autres sont prévues avant 2010 à GRANDE TERRE, à SAINT BARTHELEMY, à MARIE GALANTE et à BASSE TERRE! Ces capteurs vont contribuer à renforcer le système d'alerte des TSUNAMIS en GUADELOUPE.

L'UNESCO a désigné 4 zones à risques dont l' Arc Antillais, après le TSUNAMI géant de l'Asie du sud Est de 2004!


Jean-Jacques Coudiere