Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Guadeloupe, éloge de la mémoire


Rédigé le Dimanche 22 Octobre 2006 à 10:20 commentaire(s)
Lu 5459 fois

L'esclavage, éloge de la mémoire


L'éloge de la mémoire

Guadeloupe-Scholcher
Guadeloupe-Scholcher
L'honneur de la France, passe aussi par sa capacité à reconnaitre ses erreurs et ses choix philosophiques du passés. Le devoir de mémoire est indispensable, nécessaire à sa propre reconstruction. Je suis de cette génération où l'école, issue des choix de Jules Ferry, était fière de ses connaissances apprises auprès de maîtres, eux mêmes marqués par la guerre de 1914, ils en gardaient intérieurement les stigmates, mais leur fierté était de nous transmettre les valeurs de la France! Pourtant sorti avec mon certificat d'études, (cela n'était pas si mal à l'époque), je ne savais rien de la traite négrière pratiquée par notre pays? Il en a fallu du temps, des rencontres, des lectures pour admettre, reconnaitre que la France avait pratiqué l'esclavagisme! Nous, que nos maîtres avaient réussi à mettre dans nos têtes, la grandeur de Louis 14, le Roi Soleil et l'intelligence, la capacité à intégrer les idées modernes de son ministre Colbert, (auteur du code noir), qui ont fait de la France, le premier pays d'Europe, au 17eme siècle.........alors, que de l'autre côté de la méditerranée à des milliers de kilomètres du palais de Versailles, sur le continent africain, des centaines de milliers d'africains étaient raziés, déportés sur d'autres milliers de kilomètres dans des conditions indignes de l'espèce humaine sur nos isles de la Caraïbe, pour enrichir le roi Louis 14, ses courtisans et les ''trafiquants - marchands'' de Bordeaux et de Nantes, qui usaient et abusaient du commerce triangulaire?
Sommes nous responsables pour autant? Certainement pas, est - ce que mes grands parents, mes parents, mes enfants, mes petits enfants doivent porter le poids de la responsabilité de la France du 17éme et du 18éme siècle? Il ne peut en être question! Par contre, il nous est à tous facile de faire un effort de mémoire, de se rappeler que cela a existé, que notre devoir est d'en parler pour que chacun d'entre nous puisse connaître et reconnaître l'abjection! Si cela est, c'est une nouvelle victoire pour la France et pour nos compatriotes des isles lointaines issus de l'esclavage!

Delgrès le héros guadeloupéens, qui se fit sauter à Saint Claude avec ses 300 hommes plutôt que de redevenir esclaves!

L'esclavagisme aux USA

Guadeloupe-Lincoln
Guadeloupe-Lincoln
La France n'était pas seule à pratiquer l'esclavage, même la Suisse l'a pratiqué. De grandes familles de ce pays se sont enrichis avec l'esclavage!
A l'ouest des Petites Antilles, un grand peuple, un grand pays, les Etats Unis d'Amérique, a pratiqué à grande échelle l'esclavage. Loin de moi de vouloir dédouanner à tous prix notre pays, mais c'est un fait historique. En France, l'esclavage a été aboli définitivement en 1848, aux USA, il a fallu attendre qu'Abraham lincoln signe la procuration d'émancipation le 1er janvier 1863, (quinze années après la France), effets qui se bornaient seulement aux territoires du sud des USA! Ce n'est seulement qu'en 1865 pour qu'un changement de constitution abolisse l'esclavage sur tous les territoires des Etats Unis, sous la présidence d'Andrew Johnson! Abraham Lincoln, fut assassiné la même année.

Le bélinographe et la photographie aux USA, ont montré l'horreur de l'esclavage, dès 1850!

Guadeloupe-fouet
Guadeloupe-fouet
Les USA étaient déjà très en avance sur l'Europe sur certaines techniques, comme le daguerréotype et la photographie, comme cela a été le cas pour l'informatique de nos jours. Alors, que nous ne pouvons montrer que des gravures, des dessins et des tableaux interprêtant des scènes d'esclavage, aux Etats Unis, des clichés ont été pris dès 1850. Atout-guadeloupe vous propose quelques uns de ces clichés, tirés d'un magnifique livre que nous vous recommandons, ''Paroles d'esclaves, Les jours du fouet'' de James Mellon, au Point virgule!


Photographie des années 1860, un esclave fouetté de multiples fois, la peau de son dos est déchiquetée!

daguerréotype des années 1850

Guadeloupe-1850
Guadeloupe-1850
Un esclave durant les années 1850, pris au daguerréotype

Les esclaves et la guerres de sécession

Guadeloupe-uniforme
Guadeloupe-uniforme
Un esclave engagé dans les troupes du nord pour sa liberté, en uniforme

Une nourrice

Guadeloupe-nourrice
Guadeloupe-nourrice
Le lait des nourrices noires était fourni aux petits enfants des colons blancs....là, il n'y avait plus de différence de races?


Jean - Jacques Coudiere