Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Grave accident de voitures au LAMENTIN : 8 blessés

Billan 8 blessés dont deux jugés dans un état grave


Rédigé le Dimanche 24 Août 2008 à 06:45 | 0 commentaire(s)
Lu 4646 fois

samedi 23 août en début d'aprés midi deux véhicules se sont percutés frontalement à la section Richard du Lamentin, 3 autres véhicules n'ont pu éviter également éviter l'accident.


Pont du Lamentin avant l'accident
Pont du Lamentin avant l'accident

Accident de 5 véhicules, 8 blessés dont 2 graves

Samedi, à partir de 13H30, un énorme bouchon s'est formé entre le Lamentin et Pointe à Pitre.

La cause : un grave accident vient d'avoir lieu juste aprés le pont du Lamentin. Un véhicule, s'est déporté sur la voie de gauche et à heurté frontalement un autre qui n'a pu l'éviter. 3 autres véhicules ne pourront éviter la collision.

L'alerte donnée immédiatement, les secours arrivent en nombre : 10 véhicules et pas moins de 40 pompiers sont présent, la gendarmerie est obligée d'interrompre la circulation sur la route nationale, deux blessés doivent être desincarcérés de leurs voitures, devenues une prison sous forme d' amas de taules.

Il faudra que ces deux blessés, dans un état grave, soit transportés en hélicoptère vers le Centre Hospitalier Universitaire Pointe-à-Pitre/Abymes.


Hélicoptère les acheminent vers le CHU
Hélicoptère les acheminent vers le CHU

Un très lourd bilan en matière d'insécurité routière qui implique de repenser la politique de sécurité routière en Guadeloupe

Evolution nombre tués : année 2006 et 2007 en augmentation
Evolution nombre tués : année 2006 et 2007 en augmentation
Après une amélioration continue des données de l'accidentologie de 2002 à 2005, l'insécurité routière a connu une recrudescence inquiétante :

l'année 2006 a marqué une augmentation de près de 20% du nombre de tués (70 tués contre 59 en 2005) et de 5% du nombre de blessés hospitalisés (330 contre 313 en 2005).

La situation a continué de s'aggraver en 2007 avec 73 tués (+4% par rapport à 2006) et un nombre d'accidents en augmentation de 9% par rapport à 2006.

Si ce bilan n'a malheureusement rien d'étonnant eu égard au comportement inconséquent des usagers et à un réseau routier largement sous-dimensionné et présentant d'importantes carences, la priorité en matière de lutte contre l'insécurité routière est d'enrayer cette tendance à contre-courant en recentrant les actions préventives et répressives sur la reprise en main des comportements irresponsables observés chez certains usagers (non port du casque et de la ceinture de sécurité notamment).

Au vu de ces éléments et d'un bilan 2007 exécrable à l'image de celui de 2006, le Préfet a décidé de "re-confier" au directeur de cabinet les fonctions de chef de projet "sécurité routière" avec pour mission première d'élaborer dès le début de l'année 2008 les outils de pilotage (Plan Départemental d'Actions de Sécurité Routière et de Plan Départemental de Contrôle Routier) permettant de mettre en adéquation les actions de prévention avec les conclusions de l'accidentologie et d'orienter les contrôles sur les objectifs prioritaires.

Insécurité routière en Guadeloupe : à retenir


On se tue 2 fois plus sur les routes de Guadeloupe qu'en métropole

(159 tués par million d'habitants contre 75)

Les piétons et utilisateurs de deux-roues représentent plus de 60% des tués
(contre 40% en métropole)

50% des personnes décédées ne portaient pas le casque ou la ceinture
(Parmi elles, 2 enfants de moins de 2 ans)

L'alcool et les stupéfiants sont impliqués dans un quart des accidents mortels


Sources : PLAN DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE L'INSÉCURITÉ ROUTIÈRE 2008


sébastien sabattini