Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Gosier sous surveillance

La vidéo surveillance en question


Rédigé le Samedi 17 Janvier 2009 à 03:21 commentaire(s)
Lu 5772 fois

La vidéo surveillance dans les lieux publics doit répondre aux préoccupations sécuritaires de la municipalité de Gosier, mais éviter de mettre la vie privée des individus en fiches, la CNIL a édité un texte explicite sur ces questions, aucun enregistrement ne doit exister.


23 caméras balaieront la commune en permanence.

Poste de contrôle de la vidéo surveillance
Poste de contrôle de la vidéo surveillance
Dans les rues concernées par la vidéo surveillance, les travaux ont commencés depuis le 12 décembre 2008. Les cables alimentant les caméras seront placés dans des fourreaux enterrés. quand tous les travaux seront terminés 23 caméras balaieront en permanence la commune du Gosier. Les caméras seront toutes reliées au poste police municipale au Bourg ainsi qu'au nouvel hôtel de police nationale de Pointe à Pitre exigeant la collaboration de deux équipes.
A la suite d'un appel d'urgence, les policiers municipaux orienteront les caméras sur le ou les lieux des méfaits signalés.
C'est au Bourg que les 9 premières caméras fonctionneront dès mars prochain, rue Amédée Clara, boulevard du Général De Gaulle, au Mangot, au Calvaire devant la Vieille Tour et sur la plage du Bourg.
La route des hôtels sera également balayée par 11 caméras, 3 autres devrait être posées sur la route de Belle Plaine.

La population gosérienne semble être majoritairement favorable à cette initiative. Une campagne d'information sera organisée pour informer la population des bienfaits des équipements de vidéo surveillance et d'expliquer, que la vidéo surveillance n'est pas un matériel pour violer la vie privée des individus, les caméras ne visionnerons pas l'intérieur des propriétés.

L' Etat partenaire du projet

Mairie du Gosier
Mairie du Gosier
L' Etat a financé les travaux pour 354.000 euros pour une somme globale de 710.000 euros, la différence est financée par la ville de Gosier et le Conseil Général.
Cet équipement moderne sera relié au Comité de Prévention de la Délinquance, ainsi qu'à la police municipale qui verra une augmentation sensible de ses effectifs.
Ces efforts dans un but sécuritaire, devraient apporter au Gosier un atout supplémentaire pour le tourisme local.


Jean-Jacques Coudiere