Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Delgrès Guadeloupe

Delgrès un homme libre


Rédigé le Samedi 27 Novembre 2010 à 10:10 commentaire(s)
Lu 9382 fois

Delgrès, un homme libre


 

Hébergement et Location

Découvrez Toutes nos offres de locations et d' hébergements touristiques

Location Guadeloupe

 

Réservez un billet d'avion

Réservez votre billet d'avion grâce à notre comparateur de prix

Avion Guadeloupe

 

Location de voiture

Faire une location de voiture pour vos vacances en Guadeloupe

Location voiture Guadeloupe


Un homme de convictions, nourrit aux valeurs de la liberté!

Guadeloupe-monument
Guadeloupe-monument
Louis Delgrès est née en 1766, d'une mère blanche et d'un père noir guadeloupéen. En 1791, sergent dans l'armée, il se bat contre les anglais qui le font prisonnier en 1794, lors de la prise de la Martinique!
Déporté en France, il est seulement revenu aux antilles qu'en 1799, où il organise aussitot, la résistance contre les troupes de Bonaparte. Il crée une troupe de rebelles en 1802, avec qui, il va combattre Richepanse, l'envoyé de Bonaparte pour rétablir l'esclavage.
Delgrès, flamboyant d'amour pour la liberté, affiche sur les murs de Basse Terre sa proclammation adressée à l'univers entier, dans laquelle il pousse, le cri de l'innocence et du désespoir!
Poussé par des troupes plus nombreuses, il se réfugie avec ses trois cent hommes à Matouba, sous le volcan. Ils se suicident tous au cri de, Vivre en liberté où mourir!


Le monument dédié à louis delgrès à l'intérieur du Fort de Basse Terre, qui porte son nom.

La proclammation à l'univers de Louis Delgrès.

Guadeloupe-fleurs
Guadeloupe-fleurs
Citoyens de Guadeloupe, vous dont la différence d'épiderme est un titre suffisant pour ne point craindre les vengeances dont on nous menace......vous avez entendu les motifs qui ont excité notre indignation. La résistance à l'oppression est un droit naturel. La divinité, même, ne peut ête offensée que nous défendions notre cause; elle est celle de la justice et de l'humanité: nous ne la souillerons pas par l'ombre du même crime. Oui, nous sommes résolus à nous tenir sur une juste défensive; mais nous ne deviendrons jamais les agresseurs.
................Et toi, postérité! Accorde une larme à nos malheurs et nous mourrons satisfaits!


De simples fleurs de Guadeloupe, pour la mémoire de ces héros.


Jean - Jacques Coudiere