Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Découverte de la Guadeloupe par Christophe Colomb en 1493


Rédigé le Dimanche 11 Novembre 2012 à 08:57 commentaire(s)
Lu 6688 fois

Ténémos tierra ! Terre en vue cria le pilote du vaisseau amiral Santa Maria, fer de lance d’une flotte de 17 bâtiments, forte de 1500 hommes, ce premier dimanche de la Toussaint de l’année 1493, un 3 novembre.
A la tête de cette armada, Don Cristobal Colon plus connu sous le nom de Christophe Colomb


1492, Christophe Colomb découvrit Saint Domingue (Haïti)

Répliques XIXè de la Nina, Pinta et Santa Maria
Répliques XIXè de la Nina, Pinta et Santa Maria
Christophe Colomb est un cartographe et marin génois (1451-1506) nommé amiral le 17 avril 1492 par Isabelle de Castille et Ferdinand d’ Aragon, reine et roi d’Espagne pour tenter de trouver une route vers les ors et épices des Indes plein ouest transporté par les 3 célèbres caravelles (Pinta, Nina et Santa Maria) avec 90 hommes sous ses ordres.
Le 12 octobre 1492, l’épopée approche Guanahani (Les Bahamas), s’oriente vers ce qui sera Cuba et finalement débarque sur une île qu’il nommera Hispaniola il s'agit de Saint Domingue (Haïti).
Les Grandes Antilles sont peuplées des Taïnos et d’indiens Arawaks. C’est lors du deuxième voyage de Christophe Colomb qu’il découvrira la Guadeloupe.

Carib indian family by John Gabriel Stedman
Carib indian family by John Gabriel Stedman

1493 : Christophe Colomb découvrit la Guadeloupe

Mandaté une seconde fois par les héritiers d’Espagne, il reçoit ses ordres d’appareillage tout près des montagnes de la communauté autonome de  l’ Estremadure dans la province de Careres, au milieu des moines du monastère de Notre Dame de Guadeloupe.
Christophe Colomb part de Cadix, le 25 novembre 1493 vers les îles Canaries, jointes en 6 jours, puis se dirigea vers le grand large pour son second voyage.
Très tôt, ce matin brumeux du 3 novembre 1493, c’est l’île de la Dominique (découverte un dimanche d’où son nom) que le pilote de la Santa Maria (Sainte Marie ou Marie Galante) vit. Le débarquement impossible poussa quelques caravelles de la flotte de 17 bateaux plus au nord pour un passage devant les îles des Saintes laissées à l’ouest, et un débarquement sur l’île qui sera Marie Galante en l’honneur du bateau amiral de la flotte.
Le 4 novembre 1493 au matin, Christophe Colomb débarque en Guadeloupe (Santa Maria de Guadalupe de Estremadura est le nom donné en l’honneur du monastère espagnol Real Monasterio de Nuestra Señora de Guadalupe où l'aventurier vint en pélerinage après sa découverte des terres Caraïbes lors de son premier voyage ), faisant face aux chutes du carbet (décrites comme des merveilles) donc à l’actuelle emplacement Capesterre Belle Eau.

Petroglyphe laissé par les Arawaks à Trois-Rivières.
Petroglyphe laissé par les Arawaks à Trois-Rivières.

La Guadeloupe, une île sans or, Christophe Colomb n'y resta qu'une semaine

Christophe Colomb fit la connaissance d’autochtones anthropophages, les Caraïbes (Kalinagos ou carib), est compris que ce peuple guerrier mangeaient les hommes des îles alentours et rendaient esclaves les femmes et enfants capturés. Leurs cases rondes et coniques protégeaient des morceaux de coton tissé, des vases en terre, des perroquets en nombre et des ossements humains … mais pas d’or.
Christophe Colomb resta une semaine puis reparti plus au nord par la Côte sous le Vent longeant Montserrat et Antigue direction Saint Domingue où des hommes de sa première expédition avaient été laissés un an plus tôt …

Les sites touristiques de Guadeloupe retraçant l'histoire des débuts de la Guadeloupe

  1. Sainte Marie de Capesterre Belle Eau : lieu supposé du premier débarquement de Christophe Colomb en Guadeloupe, une plaque est présente.
  2. Les Roches Gravées de Trois Rivières : 22 roches de plus de 200 gravures (Pétroglyphe =dessin symbolique gravé sur de la pierre)
  3. Les Chutes du Carbet : objet de toute les attentions sur les caravelles de Christophe Colomb, des écrits sont éloquents !

Source

Sur le net, il y a autant d'histoires de la découverte de la Guadeloupe que de sites qui en parlent ! Nous avons souhaité nous appuyer sur une seule source, les écrits de Bartolomé de Las Casas, dont le père et l'oncle ont fait le voyage de la découverte de la Guadeloupe avec Christophe Colomb, amis intimes des fils de Colomb et proche d'un esclave indigène rapporté lors de ce deuxième voyage.


Sébastien Sabattini