Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Cuba, Fidel Castro, 80 ans et fidèle au poste!

Sérénité et sang froid!


Rédigé le Vendredi 11 Mai 2007 à 16:11 commentaire(s)
Lu 6427 fois

Il y avait beaucoup de mois que rien de pareil ne s'était produit, il a suffit de la curieuse libération d'un terroriste connu et de nouveau la mort s'est invitée dans nos foyers, déclare Fidel Castro.


Cuba, Fidel Castro, prend position!

Fidel Castro, 80 ans
Fidel Castro, 80 ans
Fidel Castro de retour sur la scène internationale avec un nouvel ouvrage livré à la presse sur la dette, le réchauffement climatique et la production d'agro - carburants! C'est la tragédie qui menace notre espèce dit il! mais c'est pour très vite revenir sur le drame de l'aéroport de la Havane de jeudi 3 mai 2007.

Il fustige les actes meurtriers des trois jeunes déserteurs, souhaitant s'emparer d'un avion pour rejoindre les USA, en abattant l'un de leur otage, un officier, après avoir abattu une sentinelle lors de leur désertion!

Fidel Castro, n'oublie pas de signaler ceux qui à l'étranger attendent la réaction des tribunaux et du conseil d'Etat, devant un peuple profondémment indigné, Fidel Castro ajoute, il faut une grande dose de sérénité et de sang froid, pour affronter de tels problèmes. Selon Fidel Castro, l'incident de l'aéroport serait du à la remise en liberté d'un monstre de terreur, le 18 avril dernier par les Etats Unis, l'anticastriste Luis Posada Carrilès, 79 ans, accusé par Cuba et le Vénézuela de multiples attentats, dont celui de l'avion de ligne cubain en 1976, qui avait fait 73 morts!

Il y a eu 55 actes de piraterie aérienne depuis la révolution, Fidel Castro dans son livre, ''Moi Castro'', déclare que la peine capitale, s'applique à Cuba aux délits communs les plus horribles. Pourtant, la peine de mort n'a pas été appliquée à Cuba depuis 2003, depuis que 3 amateurs de détournement d'une embarcation avec 50 passagers à bord, pour atteindre les USA, ont été fusillés.

Espérons que le régime de Fidel Castro, finisse par entendre les voix des démocrates et de ses amis, contre la peine de mort, même pour les faits qui viennent d'avoir lieu!








Jean - Jacques Coudiere