Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Coup de colère d'un guadeloupéen : Le professeur Belpomme continue d'assassiner les Antilles françaises!


Rédigé le Mardi 25 Septembre 2007 à 15:05 commentaire(s)
Lu 4178 fois

Les antillais sont plus qu'agacés par les propos du professeur Belpomme, quel intérêt a - t -il de massacrer systématiquement ainsi les Antilles?


L'offensive du professeur Belpomme.

Le  professeur Belpomme
Le professeur Belpomme
Ce n'est parce que le professeur Belpomme a été le premier dans les années 70 à reconnaître la cancérologie et devenir l'un de ses maîtres à penser , qu'il doit systématiquement tenir des propos scientifiquement incorrects et hostiles aux Antilles! Ses propos sont diffamants pour la Martinique et la Guadeloupe, à l'entendre , si nous suivons son raisonnement, tous les hommes antillais sont atteints du cancer de la prostate, la natalité va en souffrir etc, etc......stop aux élécubrations pseudo scientifiques d'un professeur en mal de reconnaissance, à l'égo incommensurable, et à l'auteur traumatisé de ne pas figurer dans les record de ventes! Ne serait - ce pas là ce qu'il recherche dans ses propos apocalyptiques?

Ses analyses sont sérieusement remises en question par d'autres scientifiques comme le professeur Bruker, directeur général de l'INVS, ( institut national de veille sanitaire), qui déclarait in extenso:<< le rapport du professeur Belpomme, n'est pas scientifique>> CQFD!

Le professeur Belpomme, reçu par Jean louis Borloo, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durable, (MEDAD), lui a remis une plate forme de 7 propositions du corps médical.

Les 7 propositions du corps médical

1/ Actualiser, complèter et activer concrètement le plan national santé-envoronnement, (PNSE).

2/ Instituer un moratoire concernant la construction de nouveaux incinérateurs d'ordures ménagères et la délivrance des autorisations de co-incinération.

3/ Renforcer les procédures d'autorisation de mise sur le marché, -AMM), des produits phytosanitaires, (pesticides), biocides, additifs alimentaires et cosmétiques, afin de les rendre aussi strictes du point de vue toxicologique et sanitaire que l'AMM utilisée pour les médicaments.

4/ Réduire significativement et de façon programmée l'utilisation quantitative et qualitative des nitrates et pesticides.

5/ Eco-concevoir l'hôpital de demain et étendre l'interdiction d'utilisation des phtalates aux dispositifs médicaux.

6/ Redeployer le plan cancer en l'articulant avec le PNSE, en réorientant les recherches dans le domaine de la toxicogénomique, (polymorphisme génétique), en relation avec l'environnement et en développant la toxicologie, l'épidémiologie et la prévention environnementale.

7/ Développer la médecine préventive, en particulier la prévention environnementale, renforcer la formation initiale de toutes les filères médicales et paramédicales et la formation continue dans ce domaine.

Et pour les Antilles, aprés ces propos diffamant qui peseront durement sur notre image ?


Un Guadeloupéen