Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Chlordécone, ce que l'on ne vous a pas dit !


Rédigé le Samedi 22 Mai 2010 à 07:28 | 0 commentaire(s)
Lu 2200 fois

La chlordécone revient subversivement par la petite porte de l'actualité guadeloupéenne, un séminaire de scientifiques internationaux du lundi 17 mai au vendredi 21 vient de se refermer, entre Martinique et Guadeloupe, quelques médias locaux (pro et amateurs) vous annonçant un rapport prochain sur, je cite, "état des lieux des possibilités de dépollution".....
Pourtant, au sein même où tout se décide vraiment, un rapport PESTICIDES ET SANTÉ de M. Claude Gatignol, Député, et M. Jean-Claude Étienne, Sénateur vient gifler bons nombres d' études scientifiques dans la plus complète indifférence autant des institutionnels, premiers à être apparus la main sur le coeur lors des mouvements de 2007, que des associations "spécialisés" dans la lutte anti chlordécone
Petit tour dans les affaires qui dérangent


Pesticide de Guadeloupe
Pesticide de Guadeloupe

La chlordécone en Guadeloupe

En guise d'introduction, rappelons ici brièvement que la chlordécone est un pesticide organochloré utilisé entre 1981 et 1993, employé pour le traitement des bananiers pour lutter contre les charançons. Appartient à la même famille que le DDT, le lindane, le mirex.
La chlordecone est un polluant organique persistant, extrêmement rémanent dans l'environnement qui peut s'avérer très toxique.
A été classé comme cancérogène possible chez l'homme dès 1979 mais n'a été interdit qu'en 1993 et utilisé notamment aux Antilles.
Ce produit est à l'origine d'une pollution importante en Guadeloupe et en Martinique découverte en 1999. À certains endroits l'eau souterraine contient des taux de chlordecone 100 fois supérieurs à la norme.
Depuis 2007, la chlordécone devient une affaire d'état, politico économique où tout le monde s'autorise dénonciation et intervention, plainte contre empoisonnement et minimisation scientifique.
Dans cet énorme ver de sable lancinant, des noms fusent régulièrement pour vite être tût, les personnes qui ont fermés les yeux hier étant proche de ceux qui sont au pouvoir aujourd'hui...
La population elle, navigue à vue, au rythme des lames de l'actualité, aujourd'hui, c'est la fin d'un séminaire qui provoque la sortie de quelques billets

Pr Belpomme en 2007 créa l' émoi avec un rapport qu'il a lui même remis en question depuis
Pr Belpomme en 2007 créa l' émoi avec un rapport qu'il a lui même remis en question depuis

Un séminaire qui sent bon la naphtaline...

Le CIRAD-PRAM et l'INRA, la Région Guadeloupe et de Martinique, leBRGM, CEMAGREF, IRD et l'université des Antilles et de la Guyane (UAG) organisent en Martinique et en Guadeloupe, une réunion de scientifiques sur le thème de la remédiation du pesticide chlordécone.
Une dizaine de chercheurs des Antilles et vingt-trois experts scientifiques internationaux (Allemagne, Canada, Chili, France, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Mexique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Tchéquie) se sont rassemblés cette semaine pour évoquer, échanger sur la dépollution des sols et de l’eau chargés en chlordécone

Les guadeloupéens que vous êtes ou touristes ébahit de passage sur notre ile, ne peuvent que s'interroger sur la tenue d'une telle réunion d'étude aujourd'hui, mi 2010 pour commencer à échanger !

En 2008, un plan chlordécone en Guadeloupe et en Martinique est mis en place (suite aux mouvements et impétuosités de la population locale qui commence à hurler à l'empoisonnement) pour évaluer l'importance de la pollution, ses impacts et déterminer comment s'en protéger, et 2 an et demi plus tard la première réunion à lieu !?!

En fait, l'arbre tente de cacher la forêt, le 29 avril 2010, un rapport explosif est enregistré à l'Assemblée Nationale : PESTICIDES ET SANTÉ Par M. Claude Gatignol, Député, et M. Jean-Claude Étienne, Sénateur


Chlordécone, ce que l'on ne vous a pas dit !

PESTICIDES ET SANTÉ, rapport enregistré à l'Assemblée Nationale sous le numéro 2463

L' Office :
Ce rapport, PESTICIDES ET SANTÉ, émane de l' Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) organe crée en 1983 pour le parlement dans le but d' : htmlspecialchars_decode('«') informer le Parlement des conséquences des choix de caractère scientifique et technologique, afin, notamment, d'éclairer ses décisions htmlspecialchars_decode('«')

Les mauvaises langues diront que cet office a fait du nucléaire son cheval de bataille qui lui vaut quelques questions à propos de son indépendance intellectuelle notamment dans Députés sous influences, de Constanty et Nouzille.....


Les rapporteurs :
Le Président, Claude Gatignol, député UMP de la Manche, vétérinaire militaire de formation, c'est un élu pro nucléaire qui ne s'en cache pas, accusé par beaucoup de s'approcher de trop pres de lobying puissant du secteur, le même doute a été émis quand on sait qui était à la manoeuvre aux antilles dans les années 80
Le Vice Président, Jean-Claude Étienne, sénateur UMP de la Marne, médecin de formation, constant défenseur des biotechnologies et des biocarburants et travailleurs de l'ombre de l'industrialisation de l'agriculture française.

Le rapport :
Il remet en cause la plupart des avancées scientifiques de ces dernières années sans d'autres formes de proces mais pour bien comprendre l'intention général de l'écrit (et comme je sais que vous n'aurai pas la patience de cliquer sur le lien en bas de cet article où vous trouverez le rapport complet en téléchargement) je me permet ici de faire un copié collé de l'introduction et de la conclusion :

Introduction du rapport PESTICIDES ET SANTÉ
htmlspecialchars_decode('«') Les pesticides ont constitué un progrès considérable dans la maîtrise des ressources alimentaires. Ils ont grandement contribué à l’amélioration de la santé publique en permettant, d’une part, d’éradiquer ou de limiter la propagation de maladies parasitaires très meurtrières (lutte contre les insectes, vecteurs de ces maladies) et en garantissant, d’autre part, une production alimentaire de qualité........ htmlspecialchars_decode('«')

Conclusion du rapport PESTICIDES ET SANTÉ
htmlspecialchars_decode('«') La mise sur le marché, au milieu du XXe siècle, de produits phytopharmaceutiques a permis aux agriculteurs de disposer de moyens efficaces et rentables pour lutter contre les diverses pressions parasitaires que subissent les cultures. L’augmentation significative des rendements des terres agricoles en résultant, bénéficie également au consommateur de produits frais ou transformés, qui
se voit proposer une nourriture abondante et peu chère. Cependant, l’ensemble de ces méthodes de production agricole a bien évidemment des conséquences multiples et entraîne souvent des dommages collatéraux pour l’environnement......... htmlspecialchars_decode('«')

La chlordécone sur Atout Guadeloupe

chlordécone Guadeloupe, L'Etat Français a t il empoisonné la Guadeloupe ?

et tous nos articles sur la chlordécone




Interventions sur l'article :
22 mai 2010, 7h28 correction du titre


sébastien sabattini