Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Banane rouge


Rédigé le Jeudi 30 Août 2012 à 06:57 | 0 commentaire(s)
Lu 21966 fois

la variété figue rouge des Antilles est une banane trés sucrée et trés peu vu dans nos assiettes, pourtant, elle est réputée comme excellente !


BANANE (Musa spp. )

Probablement originaire de la région indo-malaise, le bananier est introduit à Saint-Domingue en 1516. De là, il gagne tout l’arc caribéen. C’est l’amélioration et l’hybridation de 2 espèces sauvages à graines (M. acuminata (AA) et M. balbisia (BB)) qui a permis la création des diverses variétés de bananes connues dans le monde.

Le bananier, herbe géante, étale son panache de grandes feuilles vert pâle jusqu’à 8 m de haut en fonction des variétés. L’inflorescence, long épi pendant, porte des bractées rougeâtres sous lesquelles se cache une rangées de fleurs. Aux fleurs succèdent une ‘main’ ou ‘patte’ de 3 à 20 bananes. L’ensemble des mains s’appelle le régime.

Aux Antilles françaises, de nombreuses variétés se rencontrent. Les bananes dites de dessert s’apprécient crues. Ainsi la ‘figue-pomme’ est une petite banane à la chair douce à la fois sucrée et acidulée. La peau jaune de cette banane courte se fend à maturité. D’autres variétés sont dites à cuire. C’est le cas de la banane plantain, grande, courbe et anguleuse, à la peau jaune tachée de noir et à la chair sucrée bien jaune. Elle se mange, presque mûre, une fois bouillie ou passée au four. On fait de même avec la ‘banane poto’, plus courte et plus large mais rare et plus sucrée. La banane verte ou ‘poyo’, allongée, se mange immature en légume. A maturité, sa peau devient jaune. On l’appelle alors ‘figue’. Sa chair, couleur crème, s’apprécie en dessert. C’est la banane d’exportation des Antilles françaises. Les bananes à cuire accompagnent viande ou de poisson. On en fait aussi des purées ou gratins. Elles entrent dans la composition de plats traditionnels comme le bébélé marie-galantais. Avec les bananes desserts, on confectionne de délicieuses confitures (aromatisée à la vanille et au rhum), des tartes, gâteaux, beignets et même des nectars. N’oubliez pas les bananes séchées pour la randonnée !


sébastien sabattini