Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Après HIMIKO, les astronaumes découvrent ''GRB 090423''

Les astronaumes du Chili font une extraordinaire découverte.


Rédigé le Mercredi 29 Avril 2009 à 08:15 | 0 commentaire(s)
Lu 4946 fois

Le Lion est une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 10 août au 16 septembre. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Cancer à l'ouest et la Vierge à l'est.


GRB 090423

Constellation du Lion
Constellation du Lion
Drôle de nom pour le plus vieil ''engin'' découvert dans l'espace. C'est au Chili dans le très grand téléscope du ''Mont Paral'' que les astronaumes dévoilent leur découverte.
Le télescope a capté un jaillissement provenant d'une explosion survenue il y aurait 13 milliards d'années, ce qui en ferait ''l'objet'' le plus vieux jamais observé dans l'univers !

Le jet de rayon gamma, bâptisé GRB 090423, a été déctecté durant 10 secondes le jeudi 23 avril dans la constellation du lion, puis suivi aux télescopes de la La Silla et du Paranal, gérés par l'Organisation européenne pour la Recherche Astronomique dans l'hémisphère austral !

Comment repérer la constellation du lion ?
Pour apercevoir la constellation du Lion, tracez une ligne imaginaire partant de Megrez vers Phecda (étoiles de la Grande ourse). L' étoile Régulus (cf. tracé du Lion) est visible dans le prolongement de cette ligne.



Regulus (α Leonis)

Régulus, l'une des plus brillante
Régulus, l'une des plus brillante
L'étoile la plus brillante de la constellation du Lion se nomme Régulus (α Leonis), ce qui signifie « le Roitelet » en latin (Elle était également connue sous le nom de Cor Leonis, le « Cœur du Lion »). Avec une magnitude apparente de 1,36, il s'agit de la 21e étoile la plus brillante du ciel.

Régulus est une étoile de la séquence principale, 4 fois plus large et plus massive que le Soleil. Étant une étoile blanche, elle est beaucoup plus chaude que ce dernier et 130 fois plus brillante.

Elle possède un petit compagnon, distant de 4 200 Unité astronomique. Celui-ci est lui-même double.

Régulus se trouve quasiment sur le plan de l'écliptique. Elle a une forme ovoïde, probablement secondaire à l'importance de la force centrifuge due à une vitesse de rotation importante (période = 16h).


Télescope du mont Paranal au Chili
Télescope du mont Paranal au Chili
Le Very Large Telescope (VLT) est un ensemble de 4 télescopes principaux et 4 auxiliaires à l'Observatoire du Cerro Paranal, situé dans le désert d'Atacama au nord du Chili, à une altitude de 2 635 mètres. Il permet l'étude des astres dans les longueurs d'onde allant de l'ultraviolet à l'infrarouge.

C'est un projet européen de l'Observatoire européen austral (ESO).

L'idée du VLT a germé en 1977, lors de la conférence de l'ESO, à Genève en Suisse, mais ce n'est qu'en 1983 que le projet commence véritablement a prendre forme et que la recherche d'un site commence. Le Conseil de l'ESO lance officiellement le projet VLT le 8 décembre 1987.

En 1988, le Chili donne le site de Cerro Paranal à l'ESO. Ce site a une surface de 725 kilomètres carré et est officiellement choisi en 1990. Les travaux commencent un an plus tard.

En 1992, le premier miroir primaire est coulé par la société allemande Schott et trois ans plus tard le premier dôme et le premier miroir primaire sont terminés. Le polissage par la société Réosc du premier miroir primaire est terminé en 1997, est ensuite amené de France et installé sur sa cellule support. Celle-ci a été conçue et réalisée par le consortium Giat industries et SFIM.

En mai 1998, le premier télescope opérationnel enregistre sa première lumière. L'année suivante le second télescope est inauguré. Le président de la République du Chili, Eduardo Frei, inaugure officiellement le VLT le 5 mars. En 2001, tous les télescopes principaux sont opérationnels.

En 2002, une équipe franco-allemande utilisant le VLT prouve la présence d'un trou noir au centre de la Voie lactée.

En 2004, l'instrument AMBER est installé et permet de recombiner trois des quatre télescopes de huit mètres, faisant du VLT le plus grand télescope du monde (en surface collectrice et pouvoir de résolution combinés).

En 2006 la première lumière du dernier instrument de première génération, CRIRES, a eu lieu.

Source Wikipédia


Jean-Jacques Coudiere