Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

Air France Guadeloupe : Roissy, c'est fini !


Rédigé le Mardi 5 Février 2013 à 07:47 commentaire(s)
Lu 2296 fois


air france supprime sa desserte vers la guadeloupe à partir de roissy
air france supprime sa desserte vers la guadeloupe à partir de roissy
Le 8 janvier 2011, Nicolas Sarkozy annoncait l'ouverture d'une ligne directe Air France entre l'aéroport de Charles de Gaulle et Pointe à Pitre permettant ainsi à des européens de rejoindre directement la Guadeloupe sans changement d'aéroport.

Cette ouverture a été demandé à corps et à cris par les acteurs institutionnels du tourisme, une étude de faisabilité avait été faite, la ligne fût ouverte en novembre 2011.

En janvier 2013, Air France annonce que Roissy c'est fini !

A compter du 13 mai 2013 tous les passagers Air France seront transférés sur Orly
A compter du 13 mai 2013 tous les passagers Air France seront transférés sur Orly

Les raisons données par Air France

Dans un court communiqué, Air France explique qu'il déplacera ses vols vers Orly mais qu'en ce qui concerne Roissy Pointe à Pitre, la ligne n'était pas assez rentable pour perdurer d'après le nouveau plan d'austerité  de rentabilité d' Air France - KLM.

La faute à la crise donc, cette crise obligeant des sociétés dans le rouge a couper là où c'est peu rentable, la crise qui ne permet pas aux européens de voyager comme avant.

C'est la troisième fois que la société Air France tente le coup :
  1. 1999-2001
  2. 2003-2005
  3. 2011-2013

Ce qu'en pense Atout Guadeloupe : la même chose qu'il y a 1 an et demi, la Guadeloupe n'est pas prête !

Cet échec à un prix, le CTIG a grandement investi pour rentabiliser cette ligne par des campagnes de taille ...
Cet échec à un prix, le CTIG a grandement investi pour rentabiliser cette ligne par des campagnes de taille ...
Nous n'avons pas changé sur ce point et comprennons peu ce désir ardent qu'ont eu les acteurs touristiques antillais en 2010-2011 pour vouloir imposer une ligne vers une destination toute franco-française (sur 400.000 touristes en 2010, seulement 20.000 étaient étrangers dont 15.000 Européens)  alors même qu'aucun plan n'a été mis en place sur l'île.
Nous avions souligné déjà la fragilité de cette ligne dans notre article Roissy Guadeloupe desserte hebdomadaire se résumant en ces quelques points :

« Un européen souhaitant du soleil et ayant de moins en moins de jours de vacances à prendre à la suite, choisira t il une destination si lointaine et si chère (concurrence maghreb et république dominicaine)? Notre parc hôtelier est à la peine et manque d'investissements structurels, pourrait il satisfaire une population exigeante ? Le niveau de formation de nos intermédiaires au contact de cette hypothétique future population est elle formée linguistiquement et culturellement à son accueil et service ? »

Nous finissions par demander une véritable mutation professionnelle sur place .... des mots restés vain

Et maintenant ?

Il reste aux européens les vols sur XL AIRWAYS et aux guadeloupéens de bosser leurs anglais s'il on veut qu'un jour il n'y ait pas 90 % de touristes métropolitains sur l'île.


Sébastien Sabattini