Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

A la poursuite des chirodermes de Guadeloupe avec l'ASFA.


Rédigé le Lundi 23 Avril 2007 à 09:01 commentaire(s)
Lu 3943 fois

Le chiroderme de guadeloupe est une espèce rare et protégée de l'archipel. L'ASFA essaye par des méthodes modernes, poses émetteurs etc.., de le suivre dans ses pérégrinations!


Le chiroderme de Guadeloupe et sa protection.

Spécialiste fixant un émetteur sur un chiroderme
Spécialiste fixant un émetteur sur un chiroderme
Le chiroderme de Guadeloupe, cette petite chauve souris endémique en Guadeloupe et sur l'isle de Montserrat, est extémement rare.
L'Association pour la sauvegarde de la faune aux Antilles, ( ASFA), s'intéresse de près à cette chauve souris guadeloupéenne. Il n'a été capturé jusqu'à maintenant, que cinq spécimens de chiroderme Guadeloupe! le chiroderme Guadeloupe, serait parmi les 10 espèces de chauves - souris les plus rare au monde!
L'ASFA, déclare qu'elle vient de capturer un chiroderme Guadeloupe, lors d'une formation de spécialistes à la bio acoustique, à Sofaïa, Sainte Rose. Ce système permet l'identification des chauves - souris, grâce à leur sonar. Ce chiroderme Guadeloupe a été équipé d'un émetteur, pour tenter de le retrouver ou qu'il soit?


Photo ASFA, voir leur site:www.faune-guadeloupe.com


Un chiroderme Guadeloupe
Un chiroderme Guadeloupe
L'identification acoustique et le radio pistage de cette espèce est une première mondiale!Malheureusement, l'émetteur n'a pas fait le travail demandé, le radio pistage est très délicat à obtenir en milieu tropical ou la forêt est dense et fait barrière au signal! Le chiroderme Guadeloupe a pourtant été retrouvé, 2 jours plus tard au domaine de Séverin, depuis, silence, black out! Cependant certifient les spécialistes de l'ASFA, l'émetteur continuera de fonctionner pendant deux bons mois, alors, tout est possible?
L'ASFA lance un cri d'alarme au sujet des chauves - souris de Guadeloupe, 7 espèces sont directement menacées et 3 sont en danger grave de disparition.



Photo ASFA, voir leur site: www.faune-guadeloupe.com


Jean-Jacques Coudiere