Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
Guide de Guadeloupe

A la découverte de la Guadeloupe authentique


Rédigé le Jeudi 2 Février 2012 à 12:24 commentaire(s)
Lu 2148 fois

A l'opposé des grandes plages de sable blanc du sud de la Grande-Terre, ceux qui ont une âme d'aventuriers préféreront à coup sûr la nature sauvage de la Basse-Terre, tropicale et volcanique. Voici de quoi avoir l'eau à la bouche avant de préparer son baluchon.


Photo : Fort Louis Delgrès (Crédit : sybarite48 / Flickr cc.)
Photo : Fort Louis Delgrès (Crédit : sybarite48 / Flickr cc.)

Le volcan de la Soufrière

Beaucoup de sentiers de randonnées sont tracés dans le Parc national de la Guadeloupe, sur la Basse-Terre. Comptez entre 3h et 4h pour faire le tour du volcan de la Soufrière et un peu plus pour atteindre son dôme. Avec 1467 mètres d'altitude, ce volcan est le point culminant des petites Antilles. Lorsque le ciel est dégagé, la vue est superbe sur la Petite Terre, la Désirade, la Dominique
et même la Martinique. Equipez-vous correctement et prenez connaissances des règles de sécurité dispensées à l'entrée du parc car le massif est instable.
 
On trouve sans difficultés des vols entre la métropole et la Guadeloupe tout au long de l'année. D'autant que l'on trouve maintenant des solutions peu onéreuses pour s'envoler ver les Antilles. Utilisez un comparateur de vol pas cher pour être certain de trouver le meilleur prix.

Photo : Chute du Carbet en Guadeloupe (Crédit : origine 1 / Flickr cc.)
Photo : Chute du Carbet en Guadeloupe (Crédit : origine 1 / Flickr cc.)

Les chutes de Carbet

D'autres sentiers vous conduiront sur des sites qui méritent bien que l'on transpire un peu pour les atteindre. Les chutes de Carbet sont l'un des sites les plus visités de l'île de Basse-Terre. Elles forment une succession de trois chutes, la seconde est la plus haute (115 mètres) et la plus facilement accessible. Ne quittez pas le parc national sans avoir vu les « Deux Mamelles » et la
Réserve naturelle du Grand-Cul-de-Sac marin.

Le saut d'Acomat

Parmi les nombreuses cascades qu'abrite la Guadeloupe, celle d'Acomat est probablement la plus réputée. Il suffit de quelques minutes à pied pour l'atteindre. La chute d'eau n'est pas très haute mais elle se jette dans un bassin d'eau couleur émeraude, enveloppé par la forêt tropicale. Malheureusement on ne peux plus admirer les plongeurs depuis qu'un glissement de terrain a
partiellement comblé le bassin.
 
N'oubliez pas de prendre avec vous des petites chaussures en plastique. Elle vous seront bien utiles pour profiter des petits cours d'eau et des cascades, nombreuse sur l'île. Ce peut être bien aussi pour équiper les enfants et les protéger contre les oursins que l'on trouve sur certaines plages.
 
Si ce petit article vous a convaincu que les richesse naturelles de la Guadeloupe méritent vraiment un séjour, sautez dans un avion pas cher et à vous la forêt tropicale !


liligo