Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


sanctuaire Bouillante

sanctuaire Bouillante


Rédigé le Jeudi 31 Août 2006 à 09:38 commentaire(s)
Lu 6184 fois

sanctuaire Bouillante, Pigeon, chapelle


Un sanctuaire oublié à Bouillante, chapelle et cimetière d'esclaves à Dépôt

guadeloupe-chapelle
guadeloupe-chapelle
Ali Thur était un grand architecte reconnu par toute la Guadeloupe. il construisit cette petite chapelle de Dépôt à Bouillante, maintenant abandonnée à côté d'une autre plus grande, . Ali Thur, n'était pas musulman, comme son nom pourrait le laisser croire, sa mère ayant vécue de nombreuses années en Afrique du nord, trouvait joli ce prénom, elle n'hésita pas à le donner à son fils!
Dépôt est un tout petit quartier de Pigeon, englobant les chapelles, les bâtiments de l'UCPA et de la gendarmerie. Une toute petite route descend sur la mer, là où dans le temps, existait un dépôt de marchandises pour le troc et la vente. Cette route est bordée de toutes petites cases et en bas, un curieux restaurant friterie.
Laissons nous guider par la mémoire vivante du quartier, Bienaimé Gael, quatre vingt quatre ans et une mémoire à toute épreuve. Il tient tout d'abord à nous conter cette histoire de famille. Les teres de Bienaimé ont été acquises par sa famille, suite à des imbroglios juridiques. La terre appartenanait au dix neuvième siècle à madame Marie Lemoine, qui légua ses terres à la famille de Bienaimé. Aujourd'hui, ces terres lui appartiennent en toute propriété!

Histoire du quartier de Bouillante

guadeloupe-prison
guadeloupe-prison
Bienaimé a pratiqué la pêche toute sa vie, mais cela ne l'a pas empêché de s'intéresser de très près à l'histoire de ses ancêtres!.........
Dépôt nous réserve bien des surprises. L'ancien chemin empierré que l'on aperçoit encore, menait directement à l'ancien presbytère que les prêtres empruntaient chaque jour. Derrière la nouvelle chapelle, la ruine existante, est celle de l'ancienne prison. Ce triste édifice, abritait, les forçats et les révolutionnaires, après l'esclavage! A une centaine de mètres du cachot, la falaise sur laquelle était dressée la guillotine. A cette époque, les moeurs étaient terribles, l'on balançait tout de go, les corps décapités dans la mer, seuls les poissons y trouvaient leur compte! Quand aux forçats qui réchappaient à la guillotine, s'ils étaient en bonne santé, ils venaient renforcer les effectifs de Guyane!


ruines de l'ancienne prison

Un chemin sacré sur le sanctuaire de Bouillante

guadeloupe- sanctuaire
guadeloupe- sanctuaire
Sur le côté droit du vieux chemin empierré, en direction du presbytère, des conques de lambis jonchaient le bord du chemin pour marquer d'une manière indélébile, l'emplacement des tombes des anciens esclaves! Bienaimé s'inscrit en faux, contre toute interprétation du transfert des corps au cimetière du bourg?
Une grande partie de la population, s'insurge contre un projet de constructions de logementssur cet emplacement sacré! Les cérémonies de Paques, donnent lieu à des manifestations de souvenirs importants. les bouillantais viennent allumer des bougies tout au long du chemin en mémoire de leurs ancêtres!
Aujourd'hui, une simple fleur bleur pousse au milieu du terrain,veillant avec patience sur l'âme des esclaves.

Ce qui reste du sanctuaire

Le bassin aux ouassous, (écrevisses tropicales) à bouillante

guadeloupe-ouassous
guadeloupe-ouassous
L'arrivée du vingtième siècle avec la construction tardive de la nouvelle église pour remplacer celle d'Ali Thur devenue trop petite, a vu une succession de prêtres, qui ont eu à coeur de planter le lieu d'arbres divers et d'y entretenir des jardins créoles, avec du maïs, des ignames, (racines comestibles), bananes, etc...
Les prêtres avait également crée un bassin à ouassous, l'eau arrivait directement du Trou à Diable et s'écoulait dans une petite ravine jusqu'à la mer! Avec les jardins créoles, les prêtres pouvaient s'alimenter sans problème. Quelques pieds de rameaux avaient été plantés, ils suffisaient largement aux fidèles lors des cérémonies du dimanche des rameaux!
Aujourd'hui, c'est l'abbé Céleste qui préside aux destinées des fidèles. Cet abbé ne laisse pas indifférent, d'autant que son parcours au service des autres, particulièrement à Haïti, lui donne une aura particulière.

vestiges de l'ancien bassin à ouassous

La messe en créole et le tambour à l'église de Bouillante

guadeloupe-offices
guadeloupe-offices
L'abbé Céleste, fait ses offices entièrement en créole, les touristes de passage, voulant participer aux offices religieux, sont particulièrement surpris, d'abord par la langue créole tout au long de l'office et le son du ka, (tambour), accompagnant la messe. C'est devenu au fil du temps, pour certains, une curiosité touristique bien loin de la pratique religieuse!


Jean - jacques Coudiere