Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Union Régionale des Antilles et de la Guyane (URAG), nouvelle hydre des DFA


Rédigé le Vendredi 18 Juin 2010 à 11:27 | 0 commentaire(s)
Lu 1792 fois

Il n'a échappé à personne que s'est crée cette semaine l' Union Régionale des Antilles et de la Guyane (URAG) entre les présidents des trois Régions Guadeloupe, Martinique, Guyane formant les 3 Régions françaises d'Amérique. Pour l'instant assez obscure, l'URAG ressemble côté pile à un organisme pour échanger opinions et expériences, côté face, ce pourrait bien être un monstre politique assez fort pour parler d'une seule voix aux dirigeants lointains..


C'est son propre sang  qui est utilisé pour faire mourir l'hydre si besoin était...
C'est son propre sang qui est utilisé pour faire mourir l'hydre si besoin était...
Les présidents des régions Victorin Lurel (PS, Guadeloupe), Serge Letchimy (app. PS, Martinique) et Rodolphe Alexandre (DVG soutenu par l'UMP, Guyane) ont formé conventionnellement et pour l'instant sans instance morale réelle, l' Union Régionale des Antilles et de la Guyane (URAG)

Ses missions :
  1. favoriser les échanges d'informations et d'expériences
  2. élaborée des réponses communes à des interrogations nationales, européennes ou internationales
  3. développer des projets communs économiques et sociaux
  4. mutualiser des moyens
De prime abord, on peut s'étonner d'avoir besoin de créer un tel organisme devant un tel parterre de journalistes pour des missions qui sommes auraient pu être engagées sans autre forme  qu'une réunion entre les présidents, l'objectif est donc un peu plus lointain que ces 4 points.

Si l'avenir politique nous brossera mieux le tableau sous ce voile, il semble que nous puissions déjà entrevoir la création d'une institution Antilles Guyane (auxquels les présidents ont ouvert leurs portes à  Saint Martin et Saint Barthelemy) pour fabriquer un objet politique assez consistant pour qu'il soit entendu, même outre atlantique...

Une des première doléance de la structure tombe des le premier jour  "de ne pas imposer aux collectivités concernées des choix qui ne seraient pas partagés par les élus locaux en termes de mode de scrutin, de nombre d'élus et de types d'exécutifs".

Toutes les premières demandes (car c'est le but) dans la déclaration finale en téléchargement ci dessous

 



sébastien sabattini