Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Voyage en Guadeloupe : quelques conseils pour le parfaire: Superbes plages, paysages...… https://t.co/CHc6343wSW
Guide de Guadeloupe

Social : Revalorisation des retraites, allocation adulte handicapé et minimum vieillesse


Rédigé le Lundi 1 Septembre 2008 à 08:32 | 0 commentaire(s)
Lu 5529 fois

Les retraites ont augmentées de 0,8 %, l'allocation pour adulte handicapé de 3,9 % depuis hier, le minimum vieillesse sera relevé de plus de 5 % en 2009


Social : Revalorisation des retraites, allocation adulte handicapé et minimum vieillesse

Allocation pour Adulte Handicapé

Nicolas Sarkozy avais promis d'augmenter l'AAH de 25 % au cours de son quinquennat soit 5 % par an.

La première augmentation a bien eu lieu depuis hier, l'exécutif prévoit d'ailleurs de poursuivre la hausse de l'allocation à environ 5 % au 1er janvier 2009.

L'AAH coûtant quelque 5,5 milliards d'euros, cela représentera près de 300 millions supplémentaires l'année prochaine.

Social : Revalorisation des retraites, allocation adulte handicapé et minimum vieillesse

Minimum vieillesse

Le Président de la république Française avait promis également la hausse de 25 % du minimum vieillesse (7.537 euros par an pour une personne seule), cette augmentation du pouvoir d'achat social est plus difficile à mettre en oeuvre, malgré des premiers gestes

  • Un acompte de 200 euros a été versé au printemps (équivalent à une hausse de 2,6 %)
  • En 2009, ces 200 euros seront ajoutés dans la base du minimum vieillesse qui sera elle-même relevée sensiblement, ce qui conduira à une hausse nominale nettement supérieure à 5 %


Les retraites

les retraités ont un niveau de vie comparable à celui des actifs
les retraités ont un niveau de vie comparable à celui des actifs
Augmentées de 0.8 % complétant la hausse de 1,1 % des pensions intervenue au 1er janvier 2008, elle ne donnera pas beaucoup de pouvoir d'achat supplémentaire à nos retraités dans une conjoncture prévoyant une inflation entre 0.6 et 1 %

Pour autant, les retraités ont " un niveau de vie comparable " à celui des actifs, ce qui n'était pas le cas auparavant, détaille une étude de l'Insee publiée cet été.

Le niveau de vie annuel moyen d'un retraité atteignait ainsi 21.540 euros en 2006, contre 21.760 euros pour un actif en 2006, le niveau de vie des retraités n'était pas aussi favorable cinq ou dix ans auparavant : en 1996, celui des salariés et chômeurs était supérieur d'environ 6 % à celui des retraités (et inactifs de 60 ans et plus) ; en 2001, l'écart atteignait 10 %. En restreignant la comparaison aux seuls actifs occupés, ces derniers affichent en 2006 un niveau de vie certes supérieur (22.430 euros) à celui des retraités, mais dans un ordre de grandeur limité : autour de 4 %.

" Même si les retraites sont plus faibles que les salaires, des revenus du patrimoine plus élevés compensent en partie cet écart ", relève l'Insee

SOURCES



sébastien sabattini