Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Rhum guadeloupe


Rédigé le Mardi 10 Avril 2007 à 10:10 commentaire(s)
Lu 2390 fois


Génaralités sur le rhum

Le rhum est une eau-de-vie produite à partir de la canne à sucre.

Cet alcool est produit par la fermentation puis la distillation,

soit du jus de canne à sucre, le vesou, ce qui donne un rhum agricole
soit du sirop de canne ou de la mélasse issue de la production du sucre de canne, ce qui donne un rhum industriel ou rhum de sucrerie.
Il se retrouve dans la composition de nombreux cocktails. La molécule fortement odorante qui donne au rhum son arôme caractéristique est l'acide 2-éthyl-3-méthylbutanoïque.(C7H14O2).

Le vesou fermenté mais non distillé était autrefois consommé sous l'appellation "Fangourin", à l'île Maurice et à la Réunion. L'Alcool de canne à sucre a longtemps été consommé de cette manière, avant que les techniques de distillation ne soient importées dans les îles. Ce vin de canne à sucre est encore toutefois produit, de façon artisanale, à Madagascar sous l'appellation "Betsabetsa".

Le rhum traditionnel est soit incolore (rhum blanc), soit coloré par le vieillissement en fût ou par l'adjonction de caramel.
Le rhum vieux est un rhum vieilli en fût de chêne (au moins 3 ans dans les antilles françaises. Il est habituellement consommé pur.
Le rhum peut être consommé pur, en cocktail ou être utilisé dans différentes recettes de cuisine (comme le baba au rhum)

Tous les départements français d'outre-mer produisent du rhum : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion. Le Rhum de Martinique bénéficie d'une Appellation d'origine contrôlée et est reconnue comme un des meilleurs rhums agricoles (ce rhum était constamment évoqué dans l'émission radiophonique Bons baisers de partout). La marque la plus connue de la Réunion est Rhum Charrette, le rhum le plus vendu en France; il s'agit d'un rhum industriel.

Le rhum de Cuba porte l'appellation « ron », dont le Havana Club (Association entre le gouvernement cubain et Pernod-Ricard) est le plus connu. La multinationale Bacardi a longtemps utilisé cette appelation à tort, puisqu'elle n'est plus cubaine depuis que Castro a nationalisé les compagnies étrangère à Cuba après sa révolution. Il est généralement un peu plus léger que les autres rhums (environ 40°)


Histoire du rhum
Originaire d'Asie, la canne à sucre a été répandue par les Arabes au VIIIe siècle et introduite aux Amériques par les espagnols en 1493 lors du second voyage de Christophe Colomb, à l'occasion de la première installation européenne en Amérique sur l'île d'Hispaniola.

En France, l'"invention" du processus de distillation de la canne et par la même du rhum, est prêté au père Labat, un missionnaire dominicain français aux Antilles pour créer un remède aux fièvres.

Pourtant, la première mention écrite de l'existence du rhum date d'avant l'arrivée de Labat aux Amériques et provient de l'île anglophone de la Barbade en 1688. Mais il semblerait que des « rhumeries » (lieu de fabrication du rhum) aient existé sur cette île depuis 1627. Ainsi, le mot rhum serait une abréviation du mot anglais rumbullion qui signifie « grand tumulte ». Selon une autre explication suggérée, le mot « rum » tirerait simplement son origine de la terminaison du mot latin saccharum (sucre). Les mots taffia ou kill-devil étaient aussi utilisés.

Ses prétendues vertus médicinales en firent un composant obligatoire des rations à bord des navires de l'époque. Il fut donc d'abord réservé aux Noirs, aux boucaniers et autres écumeurs des mers du Nouveau Monde, le rhum a aussi été utilisé sur les côtes d'Afrique comme monnaie d'échange dans la traite des esclaves. À la fin du XVIIe siècle, les Français utilisent le mot « rhum » pour désigner l'alcool de canne. En tant que boisson, il ne se répand en Europe et en Amérique du Nord qu'au cours du XVIIIe siècle.

Le « grog » (rhum allongé d'eau) fut inventé en 1731 afin de diminuer les problèmes liés à l'alcool à bord de ces mêmes navires.

En novembre 1996, le rhum agricole de la Martinique devient une AOC française.


Consommation du rhum
Le rhum blanc et le rhum ambré sont rarement consommés tels quels. Ils entrent généralement dans la composition de cocktails, dont les plus célèbres sont le Ti'punch, le Cuba Libre, le Mojito, le Piña colada et le Daïquiri.

Le rhum vieux est dégusté et siroté lentement.

Le rhum est aussi « arrangé », selon l'expression créole, par la macération de plantes et d'épices diverses ou mélangé avec des jus de fruit.



sébastien sabattini