Atout Guadeloupe - Guide vacances Guadeloupe
AtoutGuadeloupe : Atout Guadeloupe | Plonger avec des lentilles: Plonger avec des lentilles : Peut-on... https://t.co/8DKzw7fVmU https://t.co/eFsaArgp09

Guide de Guadeloupe


Quand les enfants travaillent pour l'environnement.

Les CE2 et CT4 de l'école de Malendure, engagés sur le développement durable.


Rédigé le Mercredi 9 Avril 2008 à 07:46 | 1 commentaire(s)
Lu 12722 fois

Les enfants un peu partout en Guadeloupe et particulièrement à Bouillante, ont pris leur avenir en mains. A l'école de Malendure, sous la direction du professeur des écoles, christiane DREVON, les CM2 et CT4 ont imaginé ensemble des actions concernant le développement durable!


Des mois de réflexions et d'actions.

Les élèves donnent leurs idées sur les actions futures.
Les élèves donnent leurs idées sur les actions futures.
Tout à commencé en septembre 2007 avec le nettoyage de la plage de Malendure. Depuis, chaque mois ces élèves s'interrogent sur les actions possible à développer en faveur du développement durable et du recyclage des déchets.

Beaucoup de propositions ont été faites par les élèves des classes concernées, toutes n'ont pas abouties, mais beaucoup, comme cette exposition ouverte au public, aux parents à l'école de Malendure le 8 avril 2008!

La municipalité invitée avait répondu présente avec madame Claudette LAMOUREUX, adjointe au maire, chargée des relations avec la caisse des écoles.

Un graphique en couleurs pour mieux connaître la durée de survie des produits consommés!

Les élèves ont eu une idée de génie, celle de créer un tableau spécifique, intelligent, simple et très explicite sur la durée de vie des déchets produits par notre consommation journalière.

Les enfants nous surprennent souvent par leur intelligence,leurs moyens d'actions tous simples mais tellement efficaces!

Ce graphique montre par exemple:
La vie des déchets

De 1 à 3 mois, la peau de banane
De 3 à 12 mois, les couches bébés biodégradables
De 1 à 3 ans, les contre plaqués, les bambous
De 10 ans à 100 ans, les boîtes de conserves en métaux
De 200 à 500 ans, les poupées plastique
De 500 ans à plus, les bouteilles de verre

Les enfants sont effarés de savoir,que même leurs petits enfants, ne verront pas la disparition de la poupée plastique offerte à Noël!




Une boîte à goûter pour tous!

Une autre de leurs idées, est venue de la quantité de boîtes plastique, glaces, crêmes, etc...que les mamans jettent à la poubelle et s'entassent pour polluer un peu plus le territoire.

Ils ont transformés une cinquantaine de boîtes plastique, en boîtes à gouters. Simple, mais il fallait y penser, seuls les enfants étaient capables d'avoir de telles idées. Ils ont percé un trou sur les deux côtés de la boîte plastique, en haut du récipient, ont placé un cordon, qui leur permet de le porter autour du cou où à la ceinture. Dans cette boîte, ils mettent leur goûter, ainsi, les déchets, les papiers, l'aluminium sont soigneusement rangés à la place du goûter, génial, non?

Une dénonciation haute en couleurs sur les actes illégaux!

Hylode de Martinique, photo Faune Guadeloupe
Hylode de Martinique, photo Faune Guadeloupe
Les enfants vont encore plus loin, ils dénoncent fortement les actes illégaux comme la chasse clandestine, interdite à certains animaux . Beaucoup d'animaux ne sont que blessés et son anéantis par les prédateurs. 2tonnant de la part de cette petite fille qui révèle dans le courant de la discussion, que les mamans font mourir un grand nombre de grenouilles ''Hylodes'', qui nous donne l'occasion de vous la présenter ensuite. Ces mamans ne savent pas qu'elles font mal à la nature en jetant tout simplement de l'eau salée des cuissons dans les petits canaux des maisons, ces eaux salées sont consommées par les ''Hylodes'' qui en meurent!

C'est étonnant cette tendresse de cette petite fille pour les grenouilles, surtout pour cette spécificité antillaise, les ''Hylodes''.

L' Hylode est une grosse grenouille de 4 centimètres et plus avec une grosse tête. L'Hylode a des pattes munies d'espèces de disques digitaux qui la font remarquer immédiatement! L'hylode est chez elle en Dominique, en Guadeloupe et en Martinique. Son vaste habitant, l'amène du bord de mer aux pentes de la Soufrière, elle ne déteste pas non plus le confort des maisons.

Source ASPA








Une exposition dans le couloir de l'école.

Les enfants avaient minutieusement préparés une exposition composée de tableaux couleurs dessinés par eux mêmes, expliquant les phénomènes de pollution et des slogans pour respecter la nature. Les parents avaient investi ce lieu ou leurs enfants s'étaient appliqués et impliqués!

Christiane DREVON, professeur d'école, commente.

Christiane DREVON, professeur d'école, interrogeant les enfants sur l'exposition.
Christiane DREVON, professeur d'école, interrogeant les enfants sur l'exposition.
Je suis heureuse de ce résultat, de cette réussite pourrons nous dire, les enfants s'impliquent grâce aux bonnes relations entre eux et avec moi. en fait, ils ont pris l'habitude de rallier les actes à la parole, ainsi, les premiers éducateurs deviendront les enfants auprès de leurs parents.

En aparté, Christiane DREVON, voudrait fabriquer un composteur à base de planches de palettes!

Une adjointe au maire enthousiasmée par le travail des enfants.

Claudette LAMOUREUX, adjointe au maire de Bouillante, visitant l'exposition de l'école.
Claudette LAMOUREUX, adjointe au maire de Bouillante, visitant l'exposition de l'école.
Claudette LAMOUREUX ,adjointe au maire de Bouillante, chargé des relations avec la caisse des écoles déclarait:<< Ces enfants sont très intéressants, l'on s'aperçoit qu'ils seront les adultes de demain à l'initiative du progrès pour l'environnement. en 30 minutes, j'ai apprise des tas de choses de leur part, dites et répétées avec enthousiasme, comme: ne pas jeter les sacs plastiques dans la mer ou les rivières, les tortues les confondre avec des méduses elles en meurt. Ces enfants m'ont apparus comme motivés par ce projet. Une petite fille m'a dite,les enfants font un geste important pour la nature, il faut changer les habitudes, le direz vous aux adultes?>>



Jean-Jacques Coudiere